Encore excellent cette nuit face à Clemson, Zion Williamson a fait le show. Qu’il nous tarde de le voir en NBA…

On vous passe les détails, car à l’exception d’une défaite face à Gonzaga en début de saison, les matchs se suivent et se ressemblent pour Duke. Les Blue Devils ont infligé une nouvelle correction cette nuit, balayant Clemson (87-68) malgré un début de partie poussif.

Le fer de lance de ce succès ? Zion Williamson. Dès la première possession du match, le phénomène a posé une claquette à deux mains qui en disait long sur ses intentions dans la soirée. Williamson a finalement signé un double-double ultra-propre, avec 25 points (9/11) et 10 rebonds en 22 minutes à peine sur le parquet. On retiendra de sa performance ce dunk plein de puissance et de grâce en contre-attaque. Savourez :

Ça vous a plu ? Ce n’est pas fini, vous pouvez aussi profiter sous différents angles et au ralenti. Regardez juste la hauteur :

A lire également : La science prouve la puissance folle de Zion

Impressionnant, c’est peut-être un mot un peu faible pour décrire ce dunk venant de la part d’un joueur de seulement 18 ans et qui pèse 130 kilos (seul Boban Marjanovic est plus lourd que lui dans toute la NBA).

Il ne s’agit pas de la première prouesse physique de Williamson, dont les qualités athlétiques sont si hors du commun qu’elles pourraient en être dangereuses pour lui. Il y a quelques semaines, il se cognait ainsi la tête contre la planche en montant au contre.

Plus que jamais en tête des mock drafts avec la saison compliquée de Cam Reddish (4 points seulement cette nuit) et celle pas si exceptionnelle que prévue de R.J. Barrett (13 points), Zion continue à envoyer des messages. La NBA peut se préparer, l’ouragan arrive.

Mais aussi : Les dernières prévisions de la draft

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.