Après LeBron James, Anthony Davis ou encore John Wall, Rich Paul va avoir un nouveau joueur de gros calibre à son actif : Draymond Green. Pourquoi cette décision ? On fait le point.


La nouvelle est tombée dans la journée : Draymond Green a informé son agent qu’il allait le quitter pour rejoindre Rich Paul et sa structure Klutch Sports, qui n’en finit plus de gagner du pouvoir dans le paysage de la NBA. Pourquoi ce changement ? Plusieurs raisons, sur lesquelles The Athletic est revenu.

Tout d’abord, Green est éligible à une extension cet été. Sans cela, il deviendra probablement agent libre non-restreint en 2020, et pourrait être le premier maillon que les Warriors feront sauter s’ils veulent attirer une superstar (Giannis Antetkounmpo en 2021, par exemple, comme le bruit court depuis plusieurs jours). Il est évident que la prochaine décision des Warriors sur l’avenir de Draymond sera lourde de sens : soit la franchise décide de repartir sur du long terme avec lui, soit elle se prépare à s’en séparer.

A lire également : PG explique son moulin à vent en overtime

Dans cette optique, Draymond Green privilégierait un agent qui a beaucoup de poids dans la ligue, et cela en dépit de l’échec Davis d’il y a quelques semaines. Est-ce à dire d’ailleurs, comme pour The Brow, qu’il faut voir dans ce move une potentielle envie de l’ailier fort de Golden State de rejoindre les Lakers ? A ce stade, non. Green entend utiliser Klutch Sports pour sa légitimité et sa puissance (selon une source proche du dossier, le joueur est impressionné par l’agence et plus globalement par tout ce que fait le camp de LeBron James). Il veut se retrouver en position de force au moment de négocier son prochain deal, afin de capitaliser sur ce qui sera très probablement son dernier gros contrat en NBA.

Depuis l’incident marquant du début de saison avec Kevin Durant, lors duquel les Warriors avaient pris le parti de KD en suspendant et en mettant à l’amende Green, des questions se posent sur l’avenir de Draymond. Véritable visage des Dubs, le joueur sait son avenir en jaune et bleu bien plus incertain que les années précédentes, et il entend se parer à toute éventualité.

Draymond Green qui rejoint Rich Paul, voilà qui devrait en tout cas faire parler. Une chose est sûre, l’aboyeur de Golden State pense déjà fort à l’été prochain.

Mais aussi : Comment Nike a perdu plus d’un milliard avec le Zion-gate

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.