NBA – Les 5 coachs les plus en danger pour cette fin de saison

Luke Walton pourrait rebondir à UCLA

Le monde de la NBA est cruel tant pour les joueurs que pour les coachs. Aujourd’hui, nous allons vous parler de la seconde catégorie et de ceux qui sont sur la sellette à seulement un mois du début des playoffs. Zoom sur 5 entraîneurs vraiment en danger cet été si les choses se passent mal d’ici à la fin de saison.

5. Scott Brooks (Wizards)

Si les Wizards ont connu de nombreuses mésaventures durant l’année, le bilan de Scoot Brooks est loin d’être excellent cette saison (11ème àl’Est en 28-39). Avec les blessures de John Wall (plus d’un an d’absence) et de Dwight Howard (nouvelle rechute il y a peu), les événements n’ont pas été favorables à la franchise de la capitale américaine. En plus de cela, le contrat du meneur est un handicap financier assez important. Après deux participations consécutives aux playoffs, Scoot Brooks ne devrait pas parvenir à emmener ses hommes en post-season cette année. Avec des joueurs comme Bradley Beal (25 ans), Bobby Portis (24 ans) ou encore Jabari Parker (23 ans), le front office pourrait décider de renvoyer leur coach afin de le remplacer par quelqu’un capable de mieux développer ses jeunes pousses.

4. Alvin Gentry (Pelicans)

Une demi-finale de Conférence l’an dernier (avec notamment un sweep sur les Blazers) et l’on pensait les Pelicans lancés. Mais cette saison fut très décevante pour le franchise de New Orleans. Entre la demande de trade d’Anthony Davis et les résultats assez désastreux de l’équipe (12ème de l’Ouest en 30-39), les critiques sont nombreuses contre Alvin Gentry. Des critiques pas forcément justifiées quand on regarde les mouvements du front office depuis un an, qui ont considérablement affaibli une équipe pourtant prometteuse. Pour autant, des joueurs de talent sont présents, et le classement reste une déception malgré toutes les péripéties survenues lors de la campagne. Les Pels vont récupérer gros cet été en échange d’Anthony Davis, mais Alvin Gentry sera-t-il toujours là pour lancer cette nouvelle ère ?

À lire également : Les 3 facteurs X des Nuggets pour les playoffs

3. Brett Brown (Sixers)

Il est l’un des coachs à jouer le plus gros sur cette fin de saison, et surtout durant les playoffs. Éliminée sèchement par les Celtics de Brad Stevens en demi-finale de Conférence l’an denier, la franchise de Philadelphie va devoir faire ses preuves cette saison. Arrivé en 2013, au moment où les 76ers étaient au plus bas, Brett Brown a bataillé pendant plusieurs années afin de ramener la franchise vers les sommets. Néanmoins, la difficulté du coach à réussir lors de la post-season pose question à Philadelphie. Avec les ajouts de Jimmy Butler et Tobias Harris en plus de Joel Embiid et Ben Simmons, la franchise a tout mis entre les mains de Brett Brown pour s’imposer. Si cette saison devait se solder pour un nouvel échec, le front office pourrait imiter celui des Warriors en 2014, quand il avait licencié Mark Jackson pour le remplacer par Steve Kerr.

2. Terry Stotts (Blazers)

Du côté de Portland depuis 2012, Terry Stotts se trouve à peu près dans la même situation que Brett Brown aux 76ers. Malgré un bilan bien plus intéressant (5 qualifications en playoffs sur 6), le coach des Blazers ne parvient pas à atteindre la finale de Conférence. Avec des joueurs comme Damian Lillard et CJ McCollum à leur prime, la franchise devra réussir de grands playoffs cette année. Cependant avec une conférence Ouest où l’adversité promet d’être très rude, les Blazers pourraient se heurter à une nouvelle désillusion. Actuellement 5ème avec un bilan de 40-26, les hommes de Terry Stotts ne devront pas connaître la même contre-performance que l’an dernier. Défaits par le Jazz dès le premier tour de manière très violente (4-0), ils avaient été le flop de la dernière post-season. On peut imaginer que le coach pourrait se voir écarté par la franchise en cas de mauvaise performance en playoffs.

1. Luke Walton (Lakers)

Évidemment. Comment faire une liste de coachs sur la sellette sans citer Luke Walton ? Auteur de résultats catastrophiques avec les Lakers (11ème de l’Ouest en 30-36) malgré l’ajout de LeBron James à son effectif, Walton est au centre de toutes les critiques. Après deux premières années correctes où le coach avait pour objectif de développer les jeunes à Los Angeles, cette troisième saison est bien en deçà des attentes. Selon certains bruits de couloir, le tacticien a 90% de chances de sauter cet été. Ça a le mérite d’être clair.

Il est toujours difficile de savoir où et quand le couperet va tomber sur la tête des coachs NBA, mais ces 5 noms ont un peu plus de pression que les autres. De cette fin de saison dépend probablement leur job.

Mais aussi : Mike Malone recadre les Nuggets avec la manière

NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités