A la suite de différentes polémiques entourant l’arbitrage des derniers derby contre le Panathinaïkos, l’Olympiacos souhaiterait rejoindre un autre championnat.

Au jeu des grandes annonces, l’Olympiacos et le Panathinaïkos se livrent une bataille sans fin. Depuis le dernier derby en demi-finale de la Coupe de Grèce, les deux clubs s’opposent dans une guerre politique. L’Olympiacos, qui avait quitté le match pour protester contre l’arbitrage, souhaite que les prochains matchs entre les deux équipes se fassent sous les ordres d’arbitres étrangers.

Le Panathinaïkos, par la voix de son président (Manos Papadopoulos), est contre cette demande, jugeant qu’aucune équipe ne doit pouvoir contrôler ce genre de décision. Dans un premier temps, l’équipe entrainée par Rick Pitino avait elle aussi émis le souhait de quitter le championnat grec si l’Olympiacos venait à être entendu dans cette affaire.

A lire également : Dee Bost en feu à Beaublanc !

C’est maintenant au tour de l’Olympiacos de se lancer dans des procédures pour quitter le championnat. Selon la presse grecque, le triple vainqueur de l’Euroleague a envoyé une lettre à l’ABA League pour prendre des renseignements quand à une possible inscription pour la saison prochaine.

Le directeur général de la Ligue Adriatique, Kresimir Novosel, a confirmé cette prise de contact :

« C’est vrai, l’Olympiacos nous a contacté. Nous avons été informés de l’intérêt du club pour rejoindre notre ligue, formalisé par une lettre que nous avons reçue. Ils souhaitent connaitre le fonctionnement de la ligue, son règlement ainsi que d’autres caractéristiques ».

Problème, si par le passé un club comme le Maccabi Tel-Aviv (2011-2012) a pu prendre part à la compétition, le règlement a depuis été modifié. Seul les équipes venant des pays de l’ex-Yougoslavie peuvent jouer l’ABA League. Il faudrait donc réunir les différents clubs et procéder à un vote pour l’expansion de la ligue afin de permettre à l’Olympiacos de jouer ce championnat.

L’Olympiacos pourrait rejoindre le championnat « des pays de l’est » et affronter l’Étoile Rouge ou le Partizan Belgrade plusieurs fois par an. Alors, simple jeu de dupes ou une véritable attention de sortir du championnat grec ?

Mais aussi : Fin de l’aventure Jean-Denys Choulet à Chalon !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.