Le sniper du Baskonia Vitoria va notamment rater les derniers matchs de saison régulière en Euroleague alors que son équipe est en course pour les Playoffs.

Le Baskonia Vitoria va devoir s’accrocher, avoir les reins et les nerfs solides jusqu’au bout de la saison. Troisième de la Liga espagnole derrière Barcelone et le Real Madrid (avec un bilan de 17 victoires pour 6 défaites), les basques jouent surtout leur place en Playoffs en Euroleague. A la faveur d’une série de trois victoires consécutives et cinq succès sur les six dernières journées de coupe d’Europe, Vitoria pointe actuellement à la sixième place du classement avec seulement une victoire d’avance sur le Panathinaïkos, neuvième (14 victoires, 12 défaites).

Si la dynamique reste positive, le club doit encore faire face à son lot de blessure. Déjà privé de son capitaine, Tornike Shengelia (genou) et Jayson Granger (bursite), le Baskonia Vitoria va maintenant faire sans son sniper maison, Matt Janning (30 ans, 1m97). L’américain au passeport géorgien souffre d’une micro-fracture du fascia plantaire du pied droit.

A lire également : Derek Needham part pour la Lituanie !

Une blessure qui le tiendra éloigné des parquets pour six (longues) semaines. En effet, sauf qualification pour le Final Four de l’Euroleague, à la maison, il ne rejouera probablement plus en coupe d’Europe cette année. En 25 matchs cette saison dans la compétition, Janning valait 10.8 points (52.5% à 2 points, 37.1% à 3 points), 2.2 rebonds, 1.9 passe, 8.8 d’évaluation en 26 minutes de moyenne. En championnat, le champion d’Italie 2013 (avec Sienne) tournait à 8.5 points, 2.4 rebonds, 1.4 passe et 6.8 d’évaluation.

Troisième joueur important de l’effectif sur le flanc pour le Baskonia Vitoria. Dans une fin de saison intense et aux enjeux importants, Velimir Perasovic va devoir trouver des solutions.

Mais aussi : Le Panathinaïkos veut suivre l’Olympiacos !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.