Le fantasme de plusieurs millions d’Américains est devenu réalité pour l’un d’entre eux : avoir un bracket de March Madness parfait avant le Sweet Sixteen. Les probabilités pour que cela arrive étaient pourtant infimes, et c’est rien de le dire !

En ce moment, ça ne vous aura pas échappé, c’est la March Madness. Chaque année, à cette occasion, plusieurs millions d’Américains remplissent ce qu’on appelle un bracket. C’est un tableau où chacun désigne le vainqueur de chacun des 63 matchs du tournoi. Le rêve de tous les participants : aller le plus loin possible sans se tromper, pour remporter 1 million de dollars.

Cette année, un gros connaisseur (ou un petit veinard, diront certains), fait parler de lui. Après 48 matchs, un participant répondant au pseudo de « Center Road » a encore un bracket parfait, sans aucune erreur. Le joueur, avec 48 réussites consécutives, bat le record all-time qui s’était établi à 39 matchs en 2017. Il est bien évidemment encore le seul, sur les dizaines de millions de brackets remplis, à être en course pour le perfect absolu.

A lire également : Duke passe à quelques centimètres de l’élimination mais survit grâce à Zion !

Cette réussite est forcément due à une part de chance. Mais là, ce n’est plus que de la chance, ça en devient du talent ! Avec 1 chance sur 281 trillions (!) que son bracket tienne jusque-là, le joueur a réalisé un véritable exploit et défié la logique. Et ce n’est pas fini : il peut encore espérer aller plus loin, et peut-être vers un 63/63. Là ce serait carrément une réelle bénédiction, voire un miracle, car il y a 1 chance sur 9.2 quintillions que cela arrive.


Si l’on suit les prédictions de ce joueur, c’est Gonzaga qui va au bout, comme le pense également un certain Giannis Antetokounmpo. Ce bracket parfait peut-il survivre au Sweet Sixteen ? Peut être. En tout cas, voici ses pronostics pour les 8 affiches à venir. Parieurs, prenez des notes :

(1) Gonzaga – (4) Florida State
Gonzaga
(2) Tennessee – (3) Purdue Tennessee
(2) Michigan – (3) Texas TechMichigan
(1) Virginia – (12) OregonVirginia
(2) Michigan State – (3) LSUMichigan State
(1) UNC – (5) Auburn UNC
(1) Duke – (4) Virginia TechDuke
(2) Kentucky – (3) Houston Kentucky

Reste à voir combien de temps va durer cette série incroyable. Réponse à partir de jeudi pour le début du Sweet Sixteen.

Mais aussi : Zion Williamson révèle comment Coach K l’a motivé dans le money-time