NBA – Il y a un an, les Kings refusaient une belle offre des Knicks pour De’Aaron Fox

0

C’est une petite bombinette lâchée par Zach Lowe d’ESPN. Alors que la Draft 2018 n’avait pas encore eu lieu, les Knicks ont tenté d’aller arracher De’Aaron Fox du côté de Sacramento. Et avec une sacrée offre.

De’Aaron Fox aux Knicks ? Ça aurait pu, en marge de la draft 2018. Il convient d’abord de re-contextualiser la situation dans les deux franchises à ce moment-là. Du côté des Knicks, Kristaps Porzingis est blessé pour une période indéterminée. À la mène, Frank Ntilikina n’a pas confirmé toutes les attentes placées en lui et Emmanuel Mudiay n’est pas forcément « LE » meneur d’avenir. A Sacramento, on possède le deuxième choix de Draft et la priorité semble être de prendre un intérieur.

C’est dans cette optique là que les Knicks vont tenter de récupérer De’Aaron Fox dans un trade à quelques heures de la Draft. Pas de second choix de Draft dans l’offre de New York… mais un certain Kristaps Porzingis, aujourd’hui à Dallas.

À lire également : Les premiers résultats sur la blessure de Jusuf Nurkic

Une proposition à laquelle s’ajoutaient assurément un ou deux joueurs des Kings ainsi qu’un gros contrat du côté de New York (Noah, Courtney Lee ou Enes Kanter par exemple). Mais la franchise new-yorkaise s’est heurtée à un refus de la part des Kings, qui ont préféré garder De’Aaron Fox et récupérer Marvin Bagley à la Draft plutôt que céder leur pépite pour récupérer le géant letton. En acceptant le deal des Knicks, on peut imaginer que Sacramento se serait dirigé vers un manieur de la ballon lors de la Draft, tel que Luka Doncic ou Trae Young.

Quelques mois plus tard, le choix des Kings semble avoir été très judicieux, eux qui auront lutté pendant très longtemps pour les playoffs cette saison. Pendant ce temps-là, Kristaps Porzingis est toujours blessé et a rejoint les Mavs, tandis que les Knicks sont bons derniers de la ligue (14-60) avec Dennis Smith Jr. en meneur de jeu.

Aujourd’hui, le front office des Kings doit se frotter les mains, alors que celui de New York va tout jouer sur l’été prochain (draft et free agency).

Mais aussi : Evan Fournier, le retour en forme au meilleur moment ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.