Le Heat retirait cette nuit le numéro 1 de Chris Bosh. Une cérémonie sous le signe de l’émotion, mais aussi marquée par l’absence d’une personnalité de poids : LeBron James.

Après plus ou moins 7 saisons à Miami (2010-2017) et une fin de carrière prématurée pour cause de maladie, Chris Bosh s’est vu honoré par son ancienne franchise cette nuit. Une belle cérémonie accompagnée de la levée de son numéro 1 au plafond de l’American Airlines Arena.

Une personne manquait cependant à l’appel, LeBron James, alors que les deux joueurs se sont côtoyés pendant 4 saisons en Floride. Après la victoire face aux Wizards, le King a expliqué la raison de son absence au micro de Caron Butler :

J’ai presque pensé à ne pas aller au match et à prendre un vol pour Miami, mais la NBA est sur mon dos pour les derniers matchs que j’ai manqués.

https://twitter.com/SportsCenter/status/1110771620514353152?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1110771620514353152&ref_url=https%3A%2F%2Fclutchpoints.com%2Flakers-video-lebron-james-explains-no-show-chris-boshs-heat-jersey-retirement%2F

A lire également : Dwyane Wade évoque son calvaire à l’époque du Big 3 de Miami

LeBron James a effectivement raté deux matchs (Pistons et Bucks) sur les six derniers des Lakers pour « raisons personnelles ». Si Kevin Durant a pu honorer sa promesse lors de la cérémonie de Nick Collison (il était en jour de repos), les planètes n’étaient visiblement pas alignées pour LeBron et Bosh.

Mais au micro, le King en a également profité pour transmettre un émouvant message à son ami et ex-coéquipier, avec qui il a tout de même gagné deux titres NBA :

Chris Bosh a été comme un frère pour moi, j’aime tout de lui. Ça a été un honneur de jouer avec lui pendant quatre ans. Ça a été un honneur d’arriver en NBA avec lui en 2003 […] J’aurai aimé être là, pour voir ce maillot numéro 1 rejoindre les autres au plafond.

Pour rappel, LeBron James, Chris Bosh et Dwyane Wade ont écrit l’histoire à Miami en formant un « Big Three » qui ira en Finales NBA quatre années de suite, de 2010 à 2014, deux titres à la clé (2012 et 2013). Le départ de James pour Cleveland en 2014, ainsi que l’embolie pulmonaire contractée par Chris Bosh en 2015, ont mis fin à cette hégémonie.

Un LeBron qui, on le rappelle, ne disputera pas les playoffs cette saison pour la première fois depuis 2005.

Si l’homme n’était pas présent, l’esprit de LeBron James planait quelque part à Miami en cette soirée hommage. Chris Bosh appréciera sûrement le geste, même par micro interposé.

Mais aussi : Chris Bosh évoque la maladie de Brandon Ingram

Par Leopold Court