Engluée dans une affaire de détournements de fonds, la marque Big Baller de Lavar Ball perd de plus en plus de soutien. Même au sein de la famille, on s’éloigne de la marque, à l’image de Lonzo Ball qui a encore montré qu’il souhaitait prendre ses distances.

Lonzo Ball multiplie les actes forts ces derniers temps, depuis la nouvelle dévoilant l’existence de détournements de fonds chez Big Baller Brand.

Le jeune meneur se désolidarise de la marque de son père, petit à petit, et les rumeurs parlent même d’un rapprochement avec Nike. Nouvelle preuve de la rupture avec la firme familiale ? Lonzo, qui avait le logo de la marque tatoué sur son bras droit, a recouvert ce symbole. A la place, on trouve maintenant deux jolis petits dés.

A lire également : Stephen A. Smith conseille à Devin Booker de se faire kidnapper

L’information a fuité via une publication de son tatoueur sur Instagram. Lonzo semble vraiment atteint et énervé par cette affaire et tourne le dos à son père, Lavar Ball. Des rumeurs avancent d’ailleurs que sa blessure à la cheville est due à la mauvaise qualité des chaussures de Big Baller Brand. On peut alors comprendre qu’il s’éloigne de la marque en ce moment.

Car un Lonzo en bonne santé est un bon joueur. Sélectionné en 2ème position de la draft 2017, le meneur peut être important dans le système des Lakers. En se détachant de la présence et de l’image de son père, il pourra se focaliser uniquement sur son jeu, sans être impacté par les prises de position de LaVar. Assistera-t-on à l’éclosion d’un Lonzo Ball libéré en début de saison prochaine ?

Au delà d’un divorce entre une marque et son joueur, on assiste probablement à la déchirure entre un père et son fils. Les repas de Thanksgiving seront dorénavant moins joyeux dans la famille Ball.

Mais aussi : Quand James Harden fait de la pub pour être MVP… dans un journal de Milwaukee