Petit coup de tonnerre chez les Ball : Lonzo est en train de couper les liens avec la marque historique de la famille. C’est LaVar qui va être content…

Lonzo Ball et Big Baller Brand, ça semble bel et bien terminé. Alors que nous vous parlions hier de la sombre affaire d’escroquerie au sein de la marque qui a coûté 1.5 millions de dollars au meneur des Lakers, de nouveaux indices laissent clairement à penser que le divorce entre Lonzo et BBB est entériné.

Sur Instagram, Ball a posté une photo qui ne semble laisser que peu de doutes. On y voit le message « c’est seulement un rêve fou jusqu’à que vous le fassiez », écrit avec la police d’écriture propre à Nike et reprenant le fameux slogan « just do it ». Le message de Lonzo pour accompagner la photo ?

« En route pour mieux et meilleur #MonPropreChef »

A lire également : Quand Joel Embiid était la risée de son école

Ces derniers jours, Lonzo Ball avait notamment changé sa photo de profil sur les réseaux sociaux, remplaçant l’ancienne par une photo de lui petit arborant un t-shirt Nike. Il a également unfollow Big Baller Brand sur Instagram.

Ce petit séisme dans la communication de l’aîné de la fratrie fait également suite aux révélations affirmant que les Lakers avaient des doutes sur les chaussures BBB portées par Lonzo, pensant qu’elles auraient potentiellement pu contribuer à sa dernière blessure à la cheville.

Avec ce message fort, Ball se distancierait ainsi de son père, qui lui a déjà causé pas mal de tort par ses sorties médiatiques souvent incendiaires et contre-productives. Le hashtag #MyOwnMan est d’ailleurs on ne peut plus clair. Tout cela n’est pas confirmé à ce stade, mais les signaux semblent assez flagrants.

A l’aube de sa troisième saison NBA, Lonzo semble s’émanciper de l’ombre de son père. Reste à voir ce que le patriarche trouvera à dire à cette décision.

Mais aussi : Héroïque et au bord des larmes, Ja Morant quitte la March Madness

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.