Après une saison de sophomore plus que galère, entre blessures et temps de jeu réduit, l’avenir de Frank Ntilikina chez les Knicks est assez incertain. Mais le French Prince est lui focalisé sur cet été, avec la Coupe du Monde en ligne de mire.


La deuxième saison en NBA de Frank Ntilikina s’est officiellement terminée hier, après avoir aggravé sa blessure à l’aine. La fin d’un exercice qui a surtout ressemblé à un long chemin de croix, avec plusieurs passages à l’infirmerie et un manque de temps de jeu évident. Alors qu’il avait disputé 78 matchs lors de sa saison de rookie, le meneur n’a foulé que 43 fois les parquets cette année.

A lire également : La préparation des Bleus pour le Mondial dévoilée

Le French Prince va donc jouer gros cet été. Il devra d’abord se remettre de sa blessure, et travailler encore davantage sur son jeu, notamment sur le plan offensif. Et comme il l’a confié hier lors d’un point presse, son objectif est de revenir sur les parquets assez rapidement pour faire la Coupe du Monde.

Je n’ai pas encore pris de décision. C’est encore loin, et pour le moment je dois surtout travailler pour revenir à 100%. Bien sûr, si je suis prêt à jouer, j’espère y aller. C’est mon job de tout donner pour revenir le plus vite possible.

Même si rien n’est évoqué de manière officielle, Frank Ntilikina exprime ainsi sa volonté de faire partie de l’Equipe de France pour le Mondial. A vrai dire, rien d’impossible pour le meneur, qui connaît bien le sélectionneur Vincent Collet, qui était son coach lors de son passage à Strasbourg. De plus, il pourrait être un vrai atout défensif pour les Bleus et cette aventure pourrait lui permettre de briller aux yeux de la planète basket. Reste désormais à savoir ce qu’il va se passer cet été pour le Français : placé sur un siège éjectable aux Knicks, un trade lors du soir de la Draft n’est pas à exclure. Un échange qui pourrait alors contredire ses plans avec les Bleus.

L’année dernière, Frank Ntilikina avait décliné la sélection pour se focaliser sur sa saison de sophomore. Cette fois, ce ne devrait pas être le cas. A moins qu’un changement de franchise l’oblige à renoncer au voyage en Chine.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Joffrey Lauvergne ne fera pas la Coupe du monde