Cette nuit, le Jazz n’a pas existé lors du match 1 face aux Rockets (90-122). En plus de cela, Ricky Rubio se retrouve affiché avec une défense des plus douteuses sur James Harden.


La stratégie du Jazz contre les Rockets était simple : empêcher James Harden de partir en dribble avec sa main gauche et le forcer à aller vers la raquette. Ce type de défense avait été adopté par les Bucks il y a quelques semaines, et Harden avait alors réalisé son plus faible total de la saison, avec 23 points et 9/26 au tir (1/9 à 3-points).

Sauf que cette nuit, cela n’a pas vraiment marché comme prévu. Harden a terminé la rencontre avec 29 points (11/26 dont 4/10 à trois-points), 8 rebonds et 10 passes, et a constamment trouvé des coéquipiers démarqués, la défense d’Utah étant loin de son niveau habituel. En plus, les intentions du Jazz concernant The Beard étaient peut-être un peu trop visibles.

À lire également : Les Blazers dédient leur victoire à… Jennifer la hater

On peut notamment le constater avec cette action. Ricky Rubio défend sur Harden dès que celui-ci franchit la ligne médiane, sauf que l’Espagnol se met complètement derrière lui, permettant à Harden de partir en dribble, venir fixer Rudy Gobert dans la raquette avant de décaler vers Eric Gordon pour un 3-points ouvert.

La tentative du Jazz de copier la défense des Bucks ne s’est pas avérée payante, mais il faut bien avouer que Milwaukee avait fait du très bon boulot ce soir-là.

Le deuxième match de la série aura lieu mercredi soir. À voir si Quin Snyder décide ou non de reconduire cette stratégie défensive. S’il le fait, nul doute qu’il demandera plus d’application à son équipe.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Paul George donne la raison de sa grosse maladresse dans le Game 1