On ne finit plus de parler de Damian Lillard, qui a signé un des shoots les plus iconiques des dernières années pour terrasser le Thunder. S’il a été calme dans sa célébration, Dame Dolla a taclé OKC sur les réseaux…


Damian Lillard a la rancune tenace. Pourri par Russell Westbrook durant une bonne partie de la série, le meneur des Blazers a eu le dernier mot avec son shoot déjà légendaire pour clore la série… mais aussi sur Instagram. Dame Dolla a en effet relayé un proverbe chinois qu’on vous laisse découvrir :

« C’est le guerrier sans émotions, réservé, calme et détaché qui gagne ; pas le déchaîné qui cherche la vengeance, ni l’ambitieux cherchant la bonne fortune »

A lire également : Draymond Green réagit à la remarque de Paul George

Ces quelques mots ont été rédigés par Sun Tzu, un général, militaire et écrivain chinois auteur du livre en question, « L’art de la guerre ». Ce texte est encore utilisé à ce jour par les militaires de Chine. Une guerre, c’est bien ce qui s’est déroulé sous nos yeux entre Blazers et Thunder dans une série palpitante.

Durant les âpres combats, le Thunder s’était permis quelques comportements douteux, comme le trash-talking incessant de Russell Westbrook, le dunk inutile à l’ultime seconde d’un match déjà décidé de Paul George, ou bien les pitreries de Dennis Schröder, montrant son poignet pour moquer le Dame Time lors de la seule victoire d’OKC dans la série.

Des attitudes que Lillard a fait payer cash aux hommes de Billy Donovan. Yahoo Sports rapportait hier qu’à la veille du fameux match, alors qu’il était nonchalamment installé devant sa télé, le meneur des Blazers a prévenu les personnes présentes dans la pièce : « Demain, je me débarrasse de ces c*nnards ».

Mission accomplie, et avec la manière. On salive d’avance de voir ce que Portland et son leader nous réservent en demi-finale de conférence.

Mais aussi : LeBron interrompt son entraînement pour éteindre une rumeur

Actualités Basket USA Facebook

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.