Agent libre cet été, Tobias Harris fait partie des joueurs très courtisés de cet intersaison. Les pistes commencent à se préciser sérieusement et il n’y aurait pas moins de 5 franchises à fond sur lui… Le point ci-dessous.

Tobias Harris sort de l’une des meilleures saisons de sa carrière. D’abord avec les Clippers, avant de rejoindre les Sixers à la trade deadline, il a pris une nouvelle dimension en Pennsylvanie.

Sur les 27 matchs de saison régulière avec Philadelphie, il a enregistré 18.2 points (46.9% au tir dont 32.6% à distance) et 7.9 rebonds de moyenne. Un niveau relativement maintenu en playoffs avec 15.5 points et 9.1 rebonds. Et logiquement, face à ses belles statistiques, plusieurs franchises lui tournent autour.


Les ambitions salariales de Harris devraient elles aussi évoluer. L’ailier touchait 16 millions par an jusqu’à maintenant, mais va certainement réclamer plus d’argent pour la suite. De son côté, Philadelphie a 40 millions de $ à dépenser cet été, ce qui laisse une belle marge de manoeuvre au front office des Sixers.

Seul problème et pas des moindres : la situation est similaire pour Jimmy Butler. En fin de contrat, celui-ci aura aussi de grosses demandes pour les saisons à venir, d’autant qu’il est lui aussi très courtisé cet été. Il devrait même demander un contrat max, sans grande surprise.

Heureusement pour Jimmy Buckets, son coéquipier pourrait aisément lui laisser le champ libre : Keith Pompey, journaliste pour le Philadelphia Inquirer, rapporte que pas moins de 5 franchises seraient sur le dossier Tobias Harris.

A lire également : 5 destinations potentielles pour Kemba Walker

Selon plusieurs sources, les Sacramento Kings, Dallas Mavericks, Utah Jazz, Indiana Pacers et Brooklyn Nets font partie des équipes qui vont tous aller à la poursuite de Tobias Harris. Les 5 équipes peuvent proposer des contrats au salaire maximum.

En obtenant Harris, les Sixers ont acquis ses droits Bird. Cela leur permet de lui offrir un contrat de cinq ans d’une valeur de 188 millions de dollars.

Les équipes qui n’ont pas ses droits ne peuvent offrir à Harris qu’un contrat de quatre ans, d’une valeur de 141 millions de dollars. Les Sixers devront probablement lui offrir le maximum de cinq ans pour qu’il reste.
Même si les Sixers peuvent offrir une saison supplémentaire et 47 millions de dollars de plus, Harris est en position de force parce qu’il est très demandé.


Ces 5 équipes ont chacune des raisons différentes d’attirer Harris. Mais elles ont également toutes point commun : de la place dans le salary cap.

Même si le journaliste du Philadelphia Inquirer déclare que le joueur peut demander un contrat max, il reste néanmoins peu probable de voir une équipe lui en offrir un. En tout cas, ce n’est que le début d’un feuilleton qui pourrait durer un moment.

A l’heure qu’il est, difficile de savoir où va jouer Tobias Harris la saison prochaine. Mais une chose est sûre : Philadelphie va devoir s’arranger financièrement pour convaincre tout le monde de rester.

Mais aussi : Tobias Harris explique l’origine de sa grande amitié avec Boban