La première saison de LeBron James chez les Lakers n’a pas aussi bien tourné que prévu. Son tout nouveau coach, Frank Vogel, en profite d’ailleurs pour comparer la version 2018-2019 du Cyborg à celle des glorieuses années à l’Est.

Le changement d’air n’a pas spécialement fait du bien à LeBron James. Arrivé dans la conférence Ouest l’été dernier après avoir passé 15 ans à l’Est, LeBron avait pour ambition de se donner un nouveau challenge en ramenant aux playoffs une équipe des Lakers en perdition. Mais comme on le sait, cela s’est plutôt mal passé.

Frank Vogel a été son adversaire pendant de nombreuses années sur la côte Est. Coach des Pacers de 2011 à 2016, il était un grand rival du Heat de LeBron entre 2012 et 2014 et a connu le King dans ses meilleurs moments, quand ce dernier préférait traumatiser l’Indiana avant de s’attaquer au Canada. Aujourd’hui, Vogel et LeBron vont se retrouver sur le même banc Los Angeles. À cette occasion, le coach est revenu sur ce qui a changé chez le quadruple MVP, après son départ pour la Cité des Anges à l’été 2018. Spoiler ? Le King s’est bonifié, comme un bon vin avec l’âge.

Ce qui est différent chez LeBron James aujourd’hui par rapport à l’époque, c’est que des joueurs comme ça se perfectionnent tout au long de leur carrière. Ils développent une sagesse sur le terrain où tout est un peu plus lent mentalement pour eux par rapport aux autres qui accélèrent et qui sont frénétiques, et ça se voit dans son jeu.

À ce stade de sa carrière, il prend connaissance des choses avant même qu’elles ne se produisent, et il est un échelon au-dessus de tous les autres. Sa technique de tir s’est vraiment développée. C’est probablement beaucoup plus fort maintenant qu’à Miami en termes de tir à distance et il va être concentré pour rebondir après l’année dernière.

A lire également : Les joueurs donnent leur avis sur l’absence de LeBron en playoffs

La séquence a été publiée sur le compte Twitter officiel des Lakers :

« J’aime beaucoup le processus d’étude de l’effectif et de préparation de la stratégie. »

Frank Vogel partage ses premières impressions sur le jeune noyau et LeBron James.


Les Lakers espèrent qu’avec un nouvel entraîneur aux commandes, un LeBron qui s’intègre mieux à son équipe et quelques ajouts d’agents libres de renom (les rumeurs chauffent autour de Jimmy Butler, au passage), 2019-2020 pourrait enfin être leur année.

Les Lakers ont été la véritable déception de cette saison. LeBron et son équipe sont attendus au tournant pour la suite.

Mais aussi : LeBron James et Kyrie Irving se seraient rencontrés

Dernières news NBA | Rumeurs chaudes | Transferts | Par franchises | Par joueurs