NBA – Déjà une comparaison flatteuse pour Sekou Doumbouya

sekou doumbouya csp limoges

Annoncé dans le Top 15 voire Top 10 de la prochaine draft, Sekou Doumbouya est le plus gros prospect non-américain de la prochaine cuvée. Si bien que le jeune Français a déjà été comparé à un autre joueur très prometteur déjà présent en NBA.

Publicité

La draft approche à grands pas : plus que 11 petits jours avant de voir toutes les jeunes promesses de la NCAA et du basket international revêtir les casquettes des équipes de la grande ligue, avant d’aller saluer Adam Silver. Une soirée où tous les gros prospects seront attendus : Zion Williamson, RJ Barrett, Ja Morant mais aussi le français Sekou Doumbouya.

L’ailier du CSP Limoges sera l’attraction européenne de cette draft. Éliminé au premier tour des playoffs de Jeep Elite avec l’équipe limousine, Doumbouya ne foulera, a priori, plus les parquets de la ligue française la saison prochaine.

La NBA a les bras grands ouverts pour accueillir le natif de Conakry en Guinée. Annoncé à la 9e position par la plupart des mock drafts, l’ailier atterrirait ainsi chez les Wizards. L’équipe de Washington semble entrer dans une phase de reconstruction et Doumbouya pourrait en devenir l’un des principaux artisans.

En attendant de peut-être jouer les sauveurs dans la capitale américaine, Sekou a été au centre d’une comparaison très flatteuse de la part de Jonathan Givony, le monsieur Draft par excellence de ESPN. Pour le journaliste, Sekou Doumbouya lui rappelle un autre joueur déjà en NBA : l’ailier-fort des Raptors, Pascal Siakam.

Lire aussi | Un prétendant pour les joueurs indésirables aux Rockets ?

Alors qu’il est de son côté à un petit match de la consécration suprême avec les Raptors, Spicy P a été comparé avec Sekou Doumbouya, notamment à la vue des mensurations des deux joueurs :

Les deux ailiers sont tout deux annoncés à 2.06m et à 2.71m les bras levés. Sur la balance, le français est un peu plus lourd avec 105kg contre 103kg pour Siakam. Seule (grosse) différence, Sekou Doumbouya a 18 ans au moment où ces mensurations sont établies, quand Pascal Siakam en avait déjà 22. Le potentiel athlétique du français est donc encore très important.

Publicité

Doumbouya peut regarder Siakam (et beaucoup d’autres NBAers) les yeux dans les yeux sur le plan athlétique. L’ailier a aussi une belle marge de progression sur le plan basket, comme il l’a montré hier lors d’un workout impressionnant devant les huiles de la ligue.

Les chiffres montrent bien que Sekou Doumbouya sera un client sur le plan physique dans la grande ligue dès sa première saison, avec son corps déjà « NBA-ready ». Espérons que le jeu suive et que le Français se fasse rapidement une place dans une ligue souvent sans pitié avec les joueurs internationaux.

Joueurs actifs Les Français (NBA) NBA 24/24 Pascal Siakam Sekou Doumbouya

Publicité

Dernières actualités