NBA – Héroïques malgré la nouvelle blessure de Durant, les Warriors survivent !

0

Ils l’ont fait ! Dans un match fou marqué par la nouvelle blessure de Kevin Durant, et malgré un énorme coup de chaud de Kawhi Leonard dans le money-time, les Warriors ont survécu (106-105).

Crispant, pesant, intense. Voilà trois des adjectifs qui définissent cet ultime match des Finales NBA 2019, prolongées par Golden State. Avec un Kawhi Leonard hors du coup jusqu’au money-time, une adresse à trois points abyssale et des erreurs auxquelles ils ne nous avaient pas forcément habitués, les Raptors n’était pas dans leur meilleur soir. Et ils l’ont payé.

Golden State a impressionné lors du premier quart-temps, derrière un incroyable trio Curry/Thompson/Durant, qui a marqué l’écrasante majorité des points des Warriors. Et puis en début de deuxième quart-temps, la probable grave blessure de KD a tout changé.

Héroïques, les Warriors ne sont pas laissés abattre par cet énorme coup du sort, bien au contraire. Portés par un éclair de DeMarcus Cousins et un grand Klay Thompson, les Dubs ont fait monter l’écart à 14 points dans le 3ème quart-temps.

Insuffisant, en apparence, pour résister au comeback de Raptors portés par un pays entier. Fred VanVleet a inscrit de gros shoots, et Serge Ibaka s’est encore une fois montré précieux. A 5 minutes 34 du terme, les Dinos sont revenus à un petit point sur ce gros tomar de Norman Powell :

Lire aussi | La décla culottée de Kawhi à ses coéquipiers avant le Game 2

Comme un symbole, comme une évidence, Kawhi Leonard a ensuite porté le Canada tout entier sur ses épaules, marquant sur plusieurs possessions consécutives pour créer l’écart.

Au pied du mur, les Warriors ont alors marqué 3 tirs à trois points consécutifs via leurs Splash Bros, prenant les commandes à 56 secondes du terme (106-103).

La dernière minute fut irrespirable, mais Kyle Lowry a manqué son tir au buzzer, ratant le shoot du titre.

Curry termine avec 31 points et Thompson 26, tandis que Boogie a apporté 14 points en sortie de banc. Côté Raptors, The Klaw, maladroit, finit avec 26 unités. Lowry en ajoute 18 et Gasol 17.

Il faudra donc retourner à Oakland pour un Game 6 qui s’annonce absolument mémorable. Vive la NBA, tout simplement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.