Poussés par un pays tout entier, les Raptors sont à deux doigts de remporter le premier titre de leur histoire. Et une destination particulière est prévue pour l’équipe en cas de victoire : Israël. On vous explique tout.

Toronto regarde le titre droit dans les yeux. Mais Golden State se dresse toujours sur son passage. Actuellement à 3-2, la série pourrait réserver son lot de surprises. De quoi finir ces playoffs éblouissantes en beauté. En cas de victoire finale, les Raptors ramèneraient bien sûr le trophée au Canada pour une grande parade. Mais ils ont aussi l’idée de partir… en Israël.

C’est la Jewish Telegraphic Agency qui dévoile cette information : le co-propriétaire milliardaire des Raptors, Larry Tanenbaum, a déclaré qu’il emmènerait son équipe en Israël en cas de victoire. Il aurait annoncé cela à plusieurs personnes lors d’une visite dans le pays en avril :

Si nous gagnons le titre NBA, je viendrai avec les Raptors pour visiter la Terre Sainte.

Si l’on peut penser que cette déclaration est sur le ton d’une blague, l’homme d’affaires philanthrope est très impliqué dans la communauté juive à Toronto et a même fondé le Centre pour Israël et les Affaires Juives dans la ville.

Doit-on s’attendre à voir Kawhi Leonard et les siens parader à Jerusalem dans les environs du Mur des Lamentations ? L’idée paraît farfelue, mais après tout, pourquoi pas. Si Tanenbaum arrive à convier Omri Casspi en invité d’honneur, on est tout ouïe.

Lire aussi | Les conseils de Kawhi Leonard à Kevin Durant

Le basket-ball reste le sport majeur en Israël avec le foot. L’équipe du Maccabi Tel Aviv se maintient ainsi toujours en haut de l’Euroleague avec son dernier titre européen acquis en 2014.

La visite des champions NBA serait une façon pour le Canada de se rapprocher de l’Etat d’Israël, avec qui les relations sont cordiales mais assez ambiguës dans le contexte du conflit israélo-palestinien. Sans trop rentrer dans les détails, le Canada s’est ainsi dit favorable à la création d’un Etat palestinien en accord avec le droit des palestiniens à s’auto-déterminer, une idée contestée par Israël.


Avant de se rendre sur la « Terre Sainte » israélienne, les Raptors devront garder les pieds sur terre aux Etats-Unis. Car rien n’est encore joué, et le prochain stop se nomme Oakland, même si la formation évoluera sans Kevin Durant, lourdement blessé au Tendon d’Achille.

Le voilà l’enjeu de la série ! Mais est-ce que les Raptors pourront se rendre à Israël ? On attend les photoshoots de Kawhi souriant sur les plages de Tel Aviv.

Dernières news NBA | Rumeurs chaudes | Transferts | Par franchises | Par joueurs