NBA – Le cas Gordon Hayward aurait divisé le vestiaire des Celtics

0

Les Celtics se trouvent actuellement dans une mauvaise posture avec la probable perte de Kyrie Irving et peut-être même celle d’Al Horford. Les tensions dans le vestiaire en sont pour quelque chose, et Gordon Hayward également.

Publicité

Les nouvelles ne sont pas vraiment rassurantes chez les Celtics depuis quelques jours. La franchise du Massachusetts se prépare à vivre un été agité avec la perte de joueurs importants. Kyrie Irving semble se diriger vers les Nets quand Al Horford ne devrait pas prolonger son contrat et rejoindre la concurrence.

Des tensions ont émaillé l’équipe tout au long de la saison et elles ont mené en partie à ces décisions. Le cas Gordon Hayward pourrait y être pour quelque chose.

Hayward est un cas difficile à traiter. L’ailier s’est gravement blessé lors de ses premières minutes en 2017 sous le maillot des Celtics. Sa saison terminée, il a travaillé très dur pour retrouver son niveau et l’exercice 2018-19 devait être celui de la renaissance pour lui.

Pas à l’aise physiquement et très juste niveau basket lors des premières semaines, Hayward a bénéficié du soutien des siens, du moins au début. Car son niveau aurait rapidement divisé le vestiaire de Boston.

Lire aussi | Hassan Whiteside réserve une mauvaise surprise au Heat

Si l’on savait que Hayward allait probablement mettre du temps à retrouver son niveau, l’ailier n’a jamais véritablement rassuré au bout de plusieurs mois, provoquant certaines fractions dans le vestiaire selon Jackie McMullan d’ESPN :

Je déteste critiquer Gordon Hayward car il revenait d’une blessure et il faisait du mieux qu’il pouvait, mais je pense vraiment que c’est là que tout a commencé (les tensions dans le vestiaire). Les joueurs ont été forcés de lui donner la balle, car Brad (Stevens) connaissait très bien Gordon, et il voulait qu’il retrouve sa confiance.

Publicité

Le cas de Gordon Hayward est un cas qui divise même parmi les fans. Difficile de critiquer l’ailier après sa terrible blessure et tout le monde semble lui avoir donné du temps. Mais au vu de son contrat (proche des 33 millions), l’ailier n’en a pas beaucoup. Si le départ d’Horford et Irving se confirme, le joueur de 29 ans sera attendu au tournant l’an prochain et exit les excuses concernant les blessures.

Hayward n’a plus vraiment le droit à l’erreur l’an prochain. S’il veut retrouver son niveau d’antan, c’est maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.