Après les NBA Awards classiques, c’est au tour des joueurs d’attribuer leurs propres récompenses, avec des prix parfois cocasses. Joueur le plus dur à défendre ? Le plus stylé ? Le plus respecté ? Voici les résultats.

Tandis que la Summer League de Las Vegas bat son plein, les membres de l’association des joueurs NBA viennent de décerner leurs prix. Du classique trophée de MVP aux plus inhabituels titres de « joueur le plus frais » ou encore du joueur qui a le plus gros impact dans la société.

Avant de voir avec vous les différents lauréats, un mot sur cette démarche. Sa légitimité est sans appel, car qui de mieux placé qu’un NBAer pour récompenser les meilleurs dans différentes catégories. Une sorte d’adoubement qui vaut bien des choses…

Commençons par les trophées classiques, dont la conclusion est la même que pour les NBA Awards. Pour les joueurs, le MVP de la saison est donc Giannis Antetokounmpo, le Rookie de l’année reste le Slovène Luka Doncic.

Pour ce qui est du « Facteur X », autrement dit le meilleur 6e homme, c’est bien Lou Williams qui est plebiscité par ses pairs. Enfin, notre Rudy Gobert national est également considéré comme le meilleur défenseur de la saison par les joueurs.

Lire aussi | Un nouveau look pour LeBron l’an prochain ?

Ensuite, sur le terrain toujours, c’est James Harden qui est élu « Joueur le plus difficile à défendre ». Une récompense qui le consolera (peut-être) de sa 2e place au vote de MVP, puis de son élimination en playoffs face aux Warriors… Golden State d’ailleurs regrette surement déjà le néo-Net, Kevin Durant, reconnu comme ‘Mr. Clutch’ par ses homologues.

Petite pause fancy avec les deux prix reliés à la mode : comme l’an dernier, P.J. Tucker est désigné ‘Sneaker Champ’ et l’extravagant Russell Westbrook est lui considéré comme le « plus frais », sur et en dehors des parquets. Plutôt pas mal pour un garçon qui s’est déjà pointé au gymnase avec un ‘gilet jaune 2.0’.

Finissons avec une note de respect. Dans cette catégorie, LeBron James a raflé deux distinctions : le People’s Champ, ou celui qui a le plus d’impact sur la société actuelle puis celle du meilleur businessman en dehors des parquets.

Pour leur part, les nouveaux retraités Dwyane Wade et Dirk Nowitzki sont, sans surprise, hissés au rang de Vétérans de l’année ou joueurs les plus respectés.

Le Celtic Gordon Hayward a été gratifié par le prix du meilleur « comeback ». Un juste retour de faveur après l’horrible blessure à la cheville qui l’avait privé de la saison 2017-18 toute entière.

Quand on voit les résultats pour les joueurs, les journalistes n’ont pas l’air d’avoir si mal voté que cela. N’en déplaise au General Manager des Rockets, Daryl Morey.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs