NBA – Quand un vieux tweet prémonitoire de Russell Westbrook refait surface

0

Adrian Wojnarowski a encore enflammé Twitter après avoir annoncé le trade de Westbrook à Houston. Mais ce qui a encore plus enflammé le réseau, c’est Westbrook lui-même… 10 ans auparavant.

Russell Westbrook aurait-il voyagé à bord de la célèbre DeLorean du Doc ? C’est l’impression qu’ont pu avoir les fans en train de s’agiter sur Twitter, après qu’Adrian Wojnarowski ait annoncé le trade de Russ à Houston contre Chris Paul et des tours de draft.

Et comme on le sait sur le réseau social, absolument rien ne se perd. C’est donc avec stupéfaction que les internautes ont partagé en masse un tweet de Westbrook… datant de 2009.

En route pour Houston.

Lire aussi | Russell Westbrook et James Harden étaient en contact depuis plusieurs jours

Suite au départ de Paul George, Westbrook a lui aussi obtenu ce qu’il voulait. Il a rejoint son pote James Harden chez lui à Houston, eux qui avaient joué 3 ans ensemble à OKC et qui ont même connu les Finales en 2012, la seule fois de leur carrière.

Pour James Harden c’est également tout bénéfique : il se sépare d’un coéquipier qu’il exècre pour être rejoint par un vieux camarade. On se souvient que les tensions entre CP3 et Harden avaient mené les Rockets dans une impasse, obligés de trade le meneur malgré son contrat boulet. Chose incroyable, ils ont réussi en l’envoyant au Thunder.

Les fans commencent déjà à imaginer ce que cela pourrait donner, deux fortes têtes côte-à-côte. Heureusement, ces deux-là sont proches et devraient assurer une bonne entente. Comme il le faisait avec Paul George, Russ continuera très certainement à servir Harden pour développer toujours plus le scoring du Barbu.

Encore un coup de Marty qui est retourné plus loin dans le futur pour ramasser un nouvel Almanach des Sports. Et Westbrook a dû tomber dessus en 2009. C’est soit ça, soit un tweet sans aucune raison quelconque. Mais on préfère se faire des films.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.