Toujours aussi présent en ce moment, James Harden a évoqué en toute honnêteté ses échecs, et a réitéré sa volonté de poursuivre.

Difficile d’échapper à James Harden en ce moment. Entre tournées promotionnelles, sponsoring et interviews diverses et variées, le Barbu semble être partout. A tel point que même Zinédine Zidane n’a pas pu y échapper durant une conférence de presse.

Quand il ne se défend pas face aux accusations de marcher sur son step-back ou qu’il ne dément pas les rumeurs de conflit entre Chris Paul et lui, Harden pense à l’avenir.

Rejoint par Russell Westbrook pour former un duo d’extra-terrestres à H-Town, James Harden sait que le temps presse pour enfin ramener un titre. Joueur des Rockets depuis 2012, 7 ans déjà, le Barbu n’a jamais atteint les Finales dans le Texas, butant souvent sur les Warriors. Les échecs, il les assume, et il promet de ne pas s’arrêter :

Bien sûr, je n’ai pas atteint mon objectif ces dernières années, et même depuis que je suis dans la ligue. Mais je ne m’arrêterai pas. Je ne m’arrêterai pas jusqu’à que j’atteigne mon objectif et que notre équipe atteigne le sien. C’est un voyage. Un marathon. Je continue d’apprendre.

Lire aussi | James Harden prépare un nouveau move pour l’année prochaine !

Voilà qui ne laisse en tout cas aucun doute sur la motivation d’Harden, qui avait fait promis un titre « très prochainement » aux fans de Houston il y a quelques jours.

Alors qu’il aura 30 ans cet été et qu’il foule les parquets de la ligue depuis déjà une décennie, le Barbu est bien conscient que la fenêtre pourrait rapidement se refermer s’il ne capitalise pas rapidement.

Débarrassés de Chris Paul, avec qui le courant n’est jamais vraiment passé quoiqu’en disent les Rockets, les Texans ont signé une solide intersaison en attirant bien sûr Russell Westbrook, mais aussi le vétéran Tyson Chandler, qui apportera son savoir et son calme dans les situations chaudes. Surtout, ils n’ont pas fait l’erreur de l’été 2018 et ont conservé leurs précieux role players comme Eric Gordon et PJ Tucker.

Harden n’arrêtera pas, inlassablement, tant qu’il n’aura pas atteint son but. Y parviendra-t-il cette saison ? Dans un Ouest surchargé, rien n’est moins sûr.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs