L’Euroleague a réalisé un reportage sur Anne Panther, la toute première femme à avoir officier sur un Final Four.

Le Final Four d’Euroleague 2019 s’est déroulé à Vitoria du 17 au 19 mai dernier. Le CSKA Moscou a été couronné d’un quatrième titre européen. Dans l’ombre de cet événement, les arbitres. Parmi eux, une femme. Anne Panther. Une première dans l’histoire de l’Euroleague. Des caméras ont suivi l’arbitre allemande tout au long du week-end.

Du plus bas échelon en Allemagne aux sommets du basket européen, Anne Panther est, à 37 ans, l’une des meilleures arbitres de notre sport. Elle a officié son premier matche chez les hommes en première division allemande en 2009. Elle a obtenu sa licence FIBA en 2012 et a notamment arbitré les Jeux Olympiques de Rio. C’est en 2016 qu’elle a débuté sa carrière Euroleague.

Lire aussi | Le calendrier de la saison 2019-2020 d’Euroleague

Lors du Final Four 2019, Anne Panther a été désignée sur la demi-finale entre le Real Madrid et le CSKA Moscou. Dans le reportage, elle revient sur un de ses coups de sifflet controversé : une faute technique envers le coach madrilène Pablo Laso.

« La conclusion pour moi est que ce n’était pas le bon moment. Si je devais arbitrer à nouveau cette rencontre je ne donnerai pas la faute technique. Je gérerais la situation d’une autre manière »

Dans la vie de tous les jours, Anne Panther est en charge d’un centre médical universitaire à Heidelberg.

On vous propose aussi de (re)lire l’interview de Ref’Mate avec Anne Panther en cliquant ici.

Le rôle des arbitres est de loin le plus difficile devant celui des joueurs, des coaches, des dirigeants. Il est nécessaire que les gens changent leur regard sur la profession. Il faut le répéter : sans arbitres, il n’y a pas de jeu.

Encore 2 minutes ? | Direction le Pana pour Wesley Johnson