NBA – Devin Booker ironise sur son comportement polémique du workout

0

Alors qu’il est au cœur d’une petite polémique sur les réseaux sociaux, Devin Booker a réagi avec humour et ironie aux critiques sur son compte Twitter.

La séquence a fait le tour de la toile. Lors d’un match d’entraînement qui réunissait du beau monde (D’Angelo Russell, Ben Simmons, Joakim Noah), Devin Booker se plaignait de subir une prise à deux, défense qu’il endure tout au long de l’année avec Phoenix.

Un comportement qui a forcément suscité de vives réactions à l’encontre du joueur sur les réseaux sociaux, les fans ne goûtant que très peu au caprice de Booker.

Alors qu’aujourd’hui son coach personnel « Pops » fête son anniversaire, Devin Booker en a profité pour s’amuser de la polémique qui l’entoure, avec un message plutôt ironique sur Twitter :

Session d’anniversaire avec le daron. 30 minutes à se sortir de prises à deux aujourd’hui

Nan pour de vrai, j’apprécie ton assiduité et ton honnêteté.

Lire aussi | Zaire Wade et Bronny James ont fait leur débur à Sierra Canyon

Une réaction plutôt fun de la part de Booker, mais qui ne va pas faire oublier si rapidement sa mauvaise réaction sur le moment. S’il est effectivement le joueur qui a subi plus de prises à deux cette saison (11.9% des possessions qu’il a jouées), devant Damian Lillard (11.3%) et James Harden (8.8%), il doit justement profiter de l’été pour perfectionner sa réponse à cela.

Cette saison, l’arrière, qui devait s’occuper de tout dans l’Arizona, a eu beaucoup de mal à se sortir de ces fameuses prises à deux, les possessions se terminant bien souvent par une perte de balle.

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

L’arrivée de Ricky Rubio à l’été devrait cependant soulager Booker, le joueur pourra déléguer une partie de la création de jeu au meneur espagnol. La saison dernière, l’arrière au shoot soyeux a réalisé sa meilleure campagne sur le plan statistique : 26.6 points (à 46% au tir dont 32.6% derrière l’arc), 6.8 passes et 4.1 rebonds de moyenne en 35 minutes par match. Ce qui n’a pour autant pas empêché les Suns d’être bons derniers de l’Ouest.

S’il veut devenir plus qu’un simple scoreur voué à échouer inlassablement avec son équipe, Devin Booker doit changer de mentalité. Les fans des Suns fondent beaucoup d’espoir sur leur arrière star, à Booker de leur montrer qu’ils ne se sont pas trompés sur lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.