NBA – Josh Hart en veut aux Lakers

0

Envoyé à New Orleans dans le fameux trade Anthony Davis, Josh Hart n’a pas aimé le comportement des Lakers. Et il l’a fait savoir.

Voilà maintenant plusieurs mois que Josh Hart, Lonzo Ball, Brandon Ingram et une armée de picks faisaient leurs valises direction New Orleans dans le blockbuster trade qui a amené Anthony Davis dans la cité des anges.

Bien évidemment, les rumeurs courraient depuis des mois sur un éventuel départ du fameux « young core » des Lakers, et la franchise avait déjà essayé d’inclure les jeunes joueurs dans des packages à de multiples reprises. Malgré cela, Josh Hart a quand même été surpris par son transfert.

Dans son podcast Lightharted, celui qui est désormais un joueur des Pelicans est revenu sur l’épisode, visiblement encore agacé :

J’ai appris sur Twitter, littéralement sur Twitter. Mon agent m’appelle, et juste avant que je décroche, j’entends ce bruit derrière moi, mon frère qui dit : « Oh, putain ». Je suis genre, il se passe quoi ? Je joue à des jeux vidéos, je suis posé. Je décroche, et mon agent me dit : « Yo mon gars, je crois que tu as été échangé ». Hein ? Tu crois ? Comment ça tu crois ? Je te rappelle. Je suis allé sur Twitter et j’ai vu genre ok, c’est intéressant.

Lire aussi | Les Lakers ne veulent pas contrarier Anthony Davis

Vous l’aurez compris, l’agent de Josh Hart n’avait pas été informé par les Lakers du trade, et les deux hommes ainsi que le reste de leur entourage ont donc découvert le deal en même temps que tout le monde, via les journalistes. Une situation qui reste en travers de la gorge de Hart :

Pour nous joueurs, l’aspect le plus important dans cette situation est la communication. Si quelque chose doit se passer, ça se passe et on gère ça de la meilleure manière qu’on peut. Tout ce que vous devez faire, c’est me dire qu’il y a une possibilité. Ne me laissez pas découvrir ça sur Twitter.

La position de Hart est compréhensible, et en même temps, on imagine que les Lakers avaient des affaires plus importantes à régler à ce moment-là qu’informer leur jeune joueur de son départ. Business is business, et l’ancien joueur de Los Angeles en a fait l’expérience ce soir-là.

Les choses ne sont finalement pas si terribles, puisque Hart est satisfait de se retrouver à NOLA, où il entend saisir les opportunités qui se présenteront à lui. De leur côté, les Lakers ont aussi eu ce qu’ils souhaitaient.

On ne cesse de le répéter, mais la NBA est aussi (et surtout ?) un business. Pour les joueurs qui ont tendance à trop vite l’oublier, le retour sur terre est brutal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.