Ce 9 septembre 2019, Enes Kanter est brièvement devenu champion à la WWE. L’occasion de se pencher sur les joueurs NBA qui ont fait des leurs dans le monde du catch. Avec quelques surprises.


C’est une petite sensation : le néo-Celtic Enes Kanter a fait son grand retour au Madison Square Garden. Pas pour y jouer un match de basket, mais plutôt pour mettre R-Truth à terre et s’emparer du titre de champion 24/7 de la WWE… avant de le re-perdre dans la foulée. On vous propose d’ailleurs de découvrir ce moment totalement WTF ici.

Si Kanter est le premier à gagner une ceinture, il n’est pas le premier basketteur à s’immiscer dans le monde du catch. Le point en 3 exemples marquants.

1. Shaquille O’Neal

Grand fan de catch, Shaquille O’Neal a souvent été aperçu aux shows WWE (en plus de ses 9 autres métiers), dans les tribunes ou carrément dans le ring. Sa rivalité avec Big Show l’a même conduit à une apparition à Wrestlemania 32, dans la Andre The Giant Battle Royal. Les deux hommes avaient alors posé un Chokeslam sur Kane.

D’après Big Show, le plan original était de prévoir un vrai match 1 contre 1 à Wrestlemania 33, devant le public d’Orlando où Shaq a débuté, mais le Big Cactus aurait coupé court au projet par crainte.

Lire aussi | Les métiers préférés des joueurs s’ils n’avaient pas réussi dans le basket

2. Karl Malone et Dennis Rodman

Avec du recul, ça parait fou. En 1998, Karl Malone et Dennis Rodman sont deux stars incontestées en NBA, bataillant pour le titre dans des Finales remportées par Chicago. Déjà, le ton était monté entre les deux hommes :

Simple hasard ou altercation planifiée ? Car durant ces Finales, les deux hommes savent qu’une échéance les attend au mois de juillet. Moyennant un énorme chèque, Rodman et Malone vont en effet prendre part au main-event de Bash at the Beach, pay-per-view de la WCW, alors concurrente féroce de la WWE et qui lui appartient aujourd’hui. Rodman fera équipe avec Hulk Hogan, et Malone avec Diamond Dallas Page. Voici le résumé du match en vidéo :

Une scène assez folle quand on sait qu’en pleine Finales NBA, Rodman avait séché l’entraînement des Bulls au lendemain du Game 3 pour apparaître sur… Monday Nitro, le show hebdomadaire de la WCW. La petite aventure des deux hommes dans le monde du catch était d’ailleurs plutôt mal passée dans la sphère NBA.


3. La famille Ball

En 2017, la hype de la famille Ball est à son paroxysme. Toujours dans les bons coups, la WWE tente de saisir la balle au bond (ou plutôt les Ball au bond) en organisant un segment à RAW avec LaVar, LaMelo et Lonzo. En face d’eux, c’est le Miz, très à l’aise micro en main, et tout semble prêt pour un grand moment de télé.

LaVar Ball finira torse nu, tandis que LaMelo gâche la fête en prononçant le n-word en direct à la télévision. La WWE ne renouvellera pas l’expérience.


A quand un show de WWE opposant des catcheurs et personnalités NBA ? On demande sincèrement à voir. Au moins une fois dans notre vie.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs