Mondial – La cause de la défaite de Team USA contre la France selon Jalen Rose

0

Eliminée de la Coupe du Monde par la France dès les quarts de finale, l’équipe Américaine n’a pas convaincu ce mercredi après-midi. L’ancien joueur NBA Jalen Rose n’est cependant pas surpris par cette débâcle. Il s’explique.

Héroïque, l’Equipe de France a éliminé Team USA de la Coupe du Monde après un match de haute volée, marqué par des prestations de qualité du duo fort de cette équipe Evan Fournier et Rudy Gobert, mais aussi de Frank Ntilikina, auteur probablement du meilleur match de sa jeune carrière.

Côté américain, cette compétition est un échec. Une élimination dès les quarts de finale, aucune médaille remportée, les hommes de Gregg Popovich doivent vite oublier et passer à autre chose. Nul doute que la fédération américaine voudra se rattraper et enverra l’artillerie lourde dans deux ans pour les Jeux Olympiques 2020 au Japon.

Jalen Rose s’est exprimé sur Get Up au sujet de la défaite de Team USA. Pour lui, le match raté de Kemba Walker (qu’il considérait comme la clé de cette rencontre pour Team USA), gêné tout le long du match par la défense des meneurs français Andrew Albicy et surtout Frank Ntilikina, a condamné tout espoir de victoire pour les américains :

Frank Ntilikina des Knicks défendait tout terrain sur Kemba Walker. Il l’a gêné plus d’une fois. Ils ont fait un très bon boulot pour mettre à mal l’attaque de Team USA. Kemba a raté son match.

Je vous ai dit qu’il fallait qu’il fasse un gros match s’ils voulaient gagner. Ils se sont fait éjecter.

Lire aussi | Comment les Bleus ont motivé Rudy Gobert

Effectivement, Kemba est passé à côté de son match. Il a été dominé par un Frank Ntilikina en mode chien de garde, transcendé par l’importance du match. Le nouveau meneur des Celtics n’a pas réussi à avoir le moindre impact sur ce match. Le duel a complètement tourné à l’avantage du français.

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

Impossible d’en vouloir seulement à Kemba Walker chez les Américains. Hormis Donovan Mitchell, qui termine le match à 29 points (12/23 au tir dont 3/6 à distance), Kemba est le seul joueur avec Marcus Smart à dépasser la barre des 10 unités. Difficile de gagner un match aussi important dans ces conditions.

La déroute est collective pour les Américains. Les hommes de Pop ont perdu face à meilleur qu’eux, ils manquaient tout simplement de talents. Mais malheureusement pour Kemba, le grand public va se souvenir avant tout de son match à lui. C’est ça d’être un All-Star, les projecteurs sont sur vous.

Première défaite en match officiel depuis 2006 pour les Américains, qui rentreront chez eux sans aucune médaille autour du cou. Vive la France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.