Mondial – Un joueur de Team USA veut voir Nando De Colo en NBA

0

Depuis le début du Mondial, Nando De Colo est monté en puissance match après match. Très efficace en sortie de banc face à la Team USA, il a d’ailleurs positivement étonné Joe Harris, l’ailier américain.

On s’extasie volontiers devant la compétition que réalisent jusqu’à présent Evan Fournier et Rudy Gobert. Mais que dire de Nando De Colo ? A 32 ans, celui qui a signé un contrat avec Fenerbahce au début de l’été n’a jamais semblé aussi à l’aise.

Véritable maillon fort des Bleus depuis plus de dix ans maintenant, on attendait de lui qu’il soit le facteur X de l’effectif français. Bingo, il remplit pour le moment son rôle à merveille en étant le leader de la second unit et capable de tenir un poste de titulaire dans les moments importants.

La compétition avait pourtant mal débuté pour De Colo puisqu’il n’avait inscrit que 3 points face à l’Allemagne. Mais depuis, Nando est irréprochable, inscrivant au moins 15 points à tous les matchs. En moyenne, sur les six rencontres disputées jusqu’à maintenant, il tourne à 17 points, 57.9% au tir (!) et 3.3 passes.

Très en jambes face à l’Australie (26 points, 11/16 au tir), il a été un tout petit peu plus discret hier face aux Etats-Unis (18 points à 4/6 au tir, 9/10 aux lancers francs) tout en restant très important dans la rotation de Vincent Collet. A tel point que la second unit n’a pas du tout été transpercée par celle de la Team USA, plus forte sur le papier.

Lire aussi | La cause de la défaite de Team USA contre la France selon Jalen Rose

Le joueur français a d’ailleurs surpris plusieurs joueurs de Team USA avec son insolente efficacité, dont Joe Harris, l’ailier de Brooklyn, qui l’a expliqué à Marc Stein, journaliste du New York Post. Il faut dire que même dans la défaite et après avoir fait preuve d’un peu de suffisance, les Américains ont été dignes dans la défaite, à l’image des déclarations de Gregg Popovich après la rencontre.

Selon Harris, c’est bien simple : la place de De Colo n’est pas en Europe, mais dans la grande ligue nord-américaine.

C’est un joueur de NBA qui, par hasard, joue en Europe.

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

Harris ne le sait peut-être pas, mais pour rappel, De Colo a déjà évolué deux saisons dans la grande ligue entre 2012 et 2014, jouant 119 matchs (pour seulement 9 titularisations.) aux Spurs et aux Raptors. Sans grande réussite jusqu’à maintenant puisque son apport était très restreint avec uniquement 11.9 minutes de moyenne par match et 3.8 points par rencontre. C’est dire si les Américains ont dû être surpris de le découvrir au sommet de son art lors du match face à la France.

Après cinq saisons de grande qualité passées au CSKA Moscou, Nando aurait pu revenir aux Etats-Unis cet été puisque des rumeurs faisaient état d’un retour en NBA pour la saison à venir. Le Français a finalement préféré poser ses bagages en Turquie à Fenerbahce où il tentera d’aller chercher une deuxième Euroleague consécutive.

Le Mondial de Nando De Colo est tout simplement impressionnant. Mais on ne devrait pas le revoir en NBA de sitôt pour autant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.