NBA – Ce que Team USA doit faire pour revenir au top aux JO 2020

0

Après un Mondial 2019 chaotique, Team USA devra rebondir l’année prochaine lors des JO. On a quelques idées pour maximiser les chances de rafler l’or.

Une 7ème place historiquement médiocre, des désistements, une impression de vulnérabilité face au reste du monde : le bilan du Mondial de Team USA ne fait pas forcément frissonner.

A la décharge de Gregg Popovich, les innombrables absences et désistements n’ont rien aidé, et on sait que les candidats seront beaucoup plus nombreux pour les JO 2020. Alors que le pays entier guettera un rebond, Pop et ses troupes n’auront pas le droit à l’erreur. Mais comment redevenir le monstre indétrônable ? Trois points cruciaux sont à considérer.

Régler le problème du pivot

Une des plus grosses failles du roster de Team USA version 2019 était indubitablement son poste de pivot. Gregg Popovich avait choisi Myles Turner, Mason Plumlee et Brook Lopez. En plus de n’être que peu utilisés, ils ont été globalement moyens. Le gros match de Rudy Gobert face aux Etats-Unis atteste de cette immense faiblesse, qui se double d’un autre problème : peu de pivots américains sont sur le marché.

Il est vrai que beaucoup des meilleurs poste 5 évoluant en NBA sont étrangers, de Gobert à Marc Gasol en passant par Nikola Jokic. Karl-Anthony Towns, lui, joue pour les couleurs de la République Domincaine. Qui choisir ? DeMarcus Cousins apparaît comme une option peu probable au vu des derniers événements, et un nom semble faire consensus : Anthony Davis. Mais Team USA saura-t-elle le convaincre ?

Lire aussi | Une grande première pour Steph Curry en 2020 ?

Attirer un maximum de stars

On vous l’accorde, c’est une évidence, mais tout de même. Au vu des difficultés rencontrées par Team USA pour motiver du monde cet été, il faudra se montrer persuasif. Précision importante : les Mondiaux n’ont pas une cote énorme auprès du public et des joueurs américains, tandis que les JO gardent un prestige et une aura qui poussent de nombreux joueurs à vouloir y prendre part.

Draymond Green s’est déjà positionné, tout comme Stephen Curry et Kemba Walker, qui était lui présent pour cette campagne. On peut aussi penser à LeBron James, qui pourrait souhaiter effectuer un baroud d’honneur avec Team USA avant de prendre sa retraite internationale. La bonne nouvelle, c’est que les stars et joueurs au talent exceptionnel ne manquent pas. Reste à les attirer.

Changer la « Select Team »

C’est un problème qu’on a constaté durant ces Mondiaux plus encore que par le passé : les joueurs NBA ont un certain problème d’adaptabilité avec le jeu international. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué de l’avouer.

Ainsi, la fédération américaine pourrait monter une « select team » issue des meilleurs joueurs américains évoluant hors-USA, pour donner un bel aperçu à la sélection qui ira ensuite aux JO.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’une recette miracle, mais en cochant ces trois cases, Team USA devrait bel et bien redevenir une nation qui terrorise la planète basket. Rendez-vous dans un an.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.