NBA – Pourquoi Kobe Bryant mordillait-il toujours son maillot ?

0

Durant ses années en NBA, Kobe Bryant avait une petite manie incessante : mordiller son maillot. Mais pourquoi faisait-il tout le temps cela ? L’ancien joueur des Lakers lui-même l’a révélé lors d’une interview.

On a l’habitude de voir certains joueurs réaliser des rituels particuliers. On pense notamment aux célébrations de Steph Curry avec sa fameuse danse « Shimmy » ou encore D’Angelo Russell et son « Ice in my veins » qu’ils ont pour habitude d’effectuer quand ils rentrent des gros tirs.

Dans un autre style, Kobe Bryant possédait lui aussi un petit rituel mais bien plus étrange… Si vous êtes un fin observateur et que vous adorez KB24, vous avez sans aucun doute remarqué qu’il avait une petite manie assez étrange : mordiller son maillot.

Cela peut vous paraître très bizarre mais Black Mamba maîtrisait à la perfection cette petite routine, qu’il réalisait même en pleine action, sans l’empêcher d’être clutch pour autant… au contraire. On se rappelle évidemment de cette action incroyable devant Matt Barnes lors d’un match face aux Clippers.

Lire aussi | Kobe Bryant conseille Kevin Durant dans sa rééducation

Logiquement, vous vous êtes certainement demandés au moins une fois pourquoi il avait ce tic. Kobe a lui-même expliqué lors d’une interview accordée au L.A Times pourquoi il faisait cela. Tout en reconnaissant sans tabou que ce n’est pas très propre :

C’est dégoûtant, mais mon père m’a appris que quand tu as la bouche sèche, il faut sucer la sueur de ton propre maillot. C’est juste un petit truc dégoûtant.

Même les plus grands joueurs ont donc des petits moyens bien à eux de faire redescendre la pression. Celle-ci, Kobe a su l’appréhender comme il le fallait durant sa carrière. Faisant partie des joueurs les plus clutchs de l’histoire, Black Mamba a remporté 5 titres de champion avec les Lakers.

Peut-être qu’il a même transmis cette petite astuce à sa fille de 13 ans, Gianna Maria-Onore, elle aussi fan de la balle orange. Kobe s’est même mué en entraîneur de l’équipe de sa protégée et fait déjà des miracles. La passion du basket se transmet de père en fille.

Hygiéniquement, le tic de Kobe Bryant n’est pas forcément exceptionnel, mais le mordillage de maillot fait partie intégrante de sa légende. Et c’est ainsi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.