NBA – 2 nouvelles blessures à Golden State

steve kerr draymond green golden state warriors

C’est un peu l’hécatombe à Golden State. Et pour ne rien arranger, c’est le secteur intérieur qui est impacté à chaque fois. De quoi inquiéter à quelques jours à peine du début de la pré-saison.

Publicité

Reprise difficile pour les Warriors. Il y a quelques jours, déjà, nous vous parlions de la blessure sérieuse de Willie Cauley-Stein, aperçu sur des béquilles. Le pivot va manquer toute la pré-saison ainsi que les 4 premiers matchs de la saison régulière, au minimum.

Ce petit contre-temps prend une autre ampleur maintenant que 2 autres joueurs du secteur intérieur des Warriors se sont blessés durant l’entraînement d’hier.

Publicité

Le San Francisco Chronicle nous rapporte en effet que Kevon Looney (adducteurs) et Alen Smailagic (cheville) ont tous deux quitté la séance blessés.

Looney a dit à Steve Kerr qu’il ne pensait pas que sa blessure soit grave, mais si les deux hommes doivent être éloignés des parquets, les Warriors disputeront leur premier match de pré-saison en fin de semaine avec un seul pivot valide en la personne du nouveau venu Omari Spellman.

Publicité

Lire aussi | Steph Curry et D-Lo ont déjà un code pour savoir qui aura la balle

Bien sûr, Draymond Green pourrait glisser au poste 5 dans une line-up small ball, mais l’objectif est de le préserver pour la longue saison qui s’annonce, et devoir faire ce move dès début octobre gênerait probablement Steve Kerr.

Reste alors la piste Marquese Chriss. Signé pour le training camp, le joueur n’a d’après les journalistes proches des Warriors que très peu de chances de gagner sa place dans le roster final. Mais si ces blessures lui donnaient l’opportunité dont il rêve tant ? C’est une éventualité de voir le staff le lancer dans le grand bain.

Publicité

Quoiqu’il en soit, les Dubs se seraient bien passés de ces contre-temps, qui perturbent toujours une préparation.

Il s’agit là du premier (petit) challenge de Steve Kerr, qui a affirmé savoir qu’il vivrait cette année son plus gros challenge en tant que coach depuis son arrivée sur le banc californien il y a 5 ans.

Publicité

Espérons pour les Warriors que ce début de training camp ne soit pas annonciateur de la tendance niveau infirmerie pour la saison à venir. Pour une équipe déjà criblée de blessures l’an passé, ça commencerait à faire beaucoup…

Les dernières actualités