NBA – Pourquoi Warriors et Lakers vont autant s’affronter en octobre

LeBron James a adoré le retour de Steph Curry
(DR)

Cette nuit, Warriors et Lakers vont croiser le fer pour la première fois de cette saison mais pas la dernière : encore 3 rencontres auront lieu dans les 2 prochaines semaines ! Alors pourquoi ?

Publicité

Voilà des voisins qui ne veulent plus se lâcher. Alors que les Lakers et les Warriors vont tous deux entamer la saison à venir avec une ambition élevée, leur pré-saison s’annonce assez monotone : les deux équipes vont en effet s’affronter à quatre reprises en l’espace de deux semaines à peine.

Un choix qui peut d’abord surprendre, puisqu’on aurait pu s’attendre à ce que Steve Kerr et Frank Vogel souhaitent se mesurer à d’autres équipes au style de jeu différent. Il n’en sera rien.

Publicité

Pourquoi donc cette multitude d’affrontements entre Los Angeles et Golden State ? Dans un papier tout frais, The Athletic y trouve deux raisons. La première, c’est l’aspect financier. Vous n’êtes pas sans savoir que la NBA est un business, et un Warriors vs Lakers, ça fait vendre. Les billets les moins chers pour les matchs à venir se situent d’ailleurs entre 120 et 150 dollars. Pour un match de pré-saison, c’est copieux. Steve Kerr n’est d’ailleurs pas dupe :

J’imagine que ça va bien quand on s’affronte dans la salle de l’autre.

Difficile de donner tort à Kerr. Les fans de LA veulent voir Steph Curry et compagnie, ceux de la Baie veulent voir LeBron James, Anthony Davis et leur escouade. Bref, la hype est là.

Publicité




Lire aussi | Un enfant en larmes devant LeBron

Le coach des Warriors ne perd pour autant pas de vue la deuxième raison, bien plus importante à ses yeux : la proximité géographique. Les deux équipes sont séparées de 600 kilomètres à peine, une broutille en comparaison avec les voyages effectués durant la saison. Kerr est d’ailleurs clair sur le sujet :

Les équipes sont devenues plus intelligentes. Pendant des années, on se déplaçait de partout. On ne veut pas se déplacer. On a des tonnes de déplacements devant nous [lors de la saison].

Ce n’est pas son leader et meneur Steph Curry qui va le contredire sur le sujet :

J’adore ce calendrier de déplacement. Magnifique. Phénoménal. Rester en Californie, Los Angeles, la Baie… c’est nickel. On va être un peu saoulés de les voir, par contre !

Publicité

En résumé, tout le monde est gagnant, que ce soit les franchises au niveau des finances, les fans qui voient un match hype, ou encore les joueurs et le staff qui économisent de précieuses heures de vol à l’aube d’une longue et éreintante saison.

Publicité

On espère que vous êtes prêts pour 4 rencontres entre Warriors et Lakers. Nous, après tant de mois passés sans NBA à se mettre sous la dent, on dit oui.

Frank Vogel Golden State Warriors Los Angeles Lakers NBA 24/24

Toute l'actu NBA