NBA – James Harden s’excuse auprès de la Chine, le Sénat se mêle de la polémique

James Harden China

La polémique lancée par le GM des Rockets n’en finit plus de grandir, et les répercussions pourraient être énormes. James Harden lui-même a dû s’excuser.

Publicité

Si vous n’êtes toujours pas au courant, c’est la grosse affaire de ces derniers jours. Durant le week-end, le General Manager des Rockets Daryl Morey a posté un tweet de soutien à Hong Kong, dans un contexte de tensions et de grosses manifestations dans ce territoire spécifique de la Chine.

Morey a rapidement supprimé son tweet, mais le mal était fait. Retoqué en public par son propriétaire, le GM a tenté de se justifier ce matin, expliquant qu’il ne s’attendait pas à un tel déferlement après avoir simplement émis un soutien sur une question de droits de l’Homme.

Publicité

La Chine a très mal pris l’incident, annulant par exemple un match de G-League qui y était prévu prochainement. Il faut dire que le pays du soleil levant est un énorme client pour la ligue et ses franchises, qui y réalisent un gros business.

Face à la colère chinoise, c’est toute la NBA qui s’est pliée en quatre pour éteindre l’incendie. La ligue a d’abord publié un communiqué assez terne pour calmer le jeu, tandis que James Harden s’est lui carrément excusé au nom des Rockets :

Nous nous excusons. Nous aimons la Chine. Nous adorons jouer ici. Les gens nous montrent un grand soutien et nous les apprécions.

Publicité

Lire aussi | Kevin Durant sans pitié pour la victime de Tacko Fall

Alors que Daryl Morey est sur la sellette selon The Ringer, une tendance se dégage : la NBA, à tous ses étages, privilégie le business au reste, et souhaite surtout conserver son partenariat et son attrait avec la Chine. Une attitude qui passe mal dans la classe politique américaine. Le sénateur républicain Rick Scott a tiré à boulets rouges sur la ligue :

Il est clair que la NBA est plus intéressée par l’argent que par les droits de l’Homme. Le communiqué du commissionnaire Silver est une farce absolue. La NBA se plie à Pekin pour se protéger et désavoue ceux qui ont la témérité de soutenir Hong Kong. Scandaleux !

Publicité

Même son de cloche dans le camp des démocrates, avec un tweet de Beto O’Rourke tout aussi incendiaire :

La seule chose pour laquelle la NBA devrait s’excuser c’est leur flagrante priorisation du profit par rapport aux droits de l’Homme. Quel embarras.

Publicité

Alors que LeBron James et les Lakers débarquent en Chine sous peu, le chaos règne. La sortie de crise s’annonce difficile…

Déclarations Houston Rockets James Harden NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités