NBA – Le trade discuté entre Boston, Brooklyn et Charlotte cet été

0

Avec les envies d’ailleurs de Kyrie Irving, les Celtics ont bien tenté un move avant le début de la free agency. Ce trade n’a finalement jamais vu le jour, malgré la faisabilité.

Publicité

En l’espace de quelques mois, les choses ont bien changé à Boston. Kyrie Irving s’est envolé direction les Nets quand Al Horford est parti rejoindre un concurrent à l’Est : les 76ers. Les Celtics quant à eux, ont opté pour Kemba Walker et Enes Kanter pour remplacer les deux départs.

Si l’arrivée de Kemba pour succéder à Kyrie est une bonne nouvelle, il est clair que Kanter n’est pas du même standing que Horford.

Le front office l’a peut-être compris puisque avant l’ouverture du marché, Danny Ainge a tenté un move afin de récupérer Cardiac Kemba et garder Al Horford au sein du navire des Celtics.

D’après le Boston Herald et Steve Bulpett, il a fallu pour cela discuter avec les Nets et les Hornets.

Lire aussi | Le simple conseil de Steph Curry à D’Angelo Russell

Quel était le deal exact ? Eh bien Kyrie aurait filé à Brooklyn quand Charlotte aurait envoyé Kemba à Boston. En échange, Terry Rozier aurait fait le voyage inverse. Une offre suffisante pour les Hornets puisque la franchise n’aurait rien récupéré en retour en cas de départ de Kemba à la free agency – ce qui est finalement arrivé.

Moins suffisante en revanche pour les Nets, qui auraient sans doute voulu quelque chose en plus. Car ici, Brooklyn n’a aucun intérêt excepté le fait de rendre service à Boston.

Publicité

Toujours selon la même source, des discussions ont bien eu lieu. Si le deal ne s’est jamais mis en place, les Celtics avaient de quoi répondre aux exigences des Nets, qui sont inconnues.

Pas de trade au final et Boston n’a donc pas pu retenir Horford. Dommage, car ce dernier a bien expliqué ces derniers jours qu’il aurait pu rester dans le Massachusetts s’il était au courant de l’arrivée de Walker.

A voir si les dirigeants regrettent de ne pas avoir appuyé sur la gâchette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.