NBA – Un premier aperçu de la free agency 2020

Anthony Davis Lakers
Andrew D. Bernstein

La deadline pour les extensions de contrat rookie avait lieu hier soir. Certains ont signé comme Jaylen Brown, d’autres devront attendre comme Brandon Ingram. Un petit point sur la free agency 2020 s’impose désormais.

Publicité

Il y a eu des signatures à recenser la nuit passée puisque les rookies de la cuvée 2016 pouvaient prolonger leur bail avec leur franchise. Jaylen Brown, Dejounte Murray, Buddy Hield, ou encore Domantas Sabonis l’ont fait, mais d’autres sont repartis bredouille. On peut penser à Brandon Ingram ou bien Malik Beasley.

Alors forcément, on y voit un peu plus clair désormais pour la free agency 2020.

Publicité

Car quelques franchises auraient sans doute espéré qu’un Buddy Hield ne prolonge pas son bail avec les Kings. L’un des meilleurs shooteurs de la ligue aurait pu se retrouver sur le marché l’an prochain, mais Sacramento a décidé de faire l’effort financier. C’est donc un nom en moins pour 2020.

Le nom le plus clinquant ? Anthony Davis, assurément. Mais pour l’heure, on voit mal l’ancien Pelican quitter la Cité des Anges dans un an.

Publicité




Lire aussi | Curry ou Westbrook ? Durant a fait son choix

Publicité

Pour le reste, on retrouve quelques noms intéressants comme Andre Drummond ou bien Mike Conley. Toutefois, il semble important de préciser que ces joueurs ont la possibilité de devenir agent libre. Cela ne veut pas dire que ce sera forcément le cas, comme pour Conley. Le nouveau joueur du Jazz possède une année en option pour 2020-21 de 34 millions de dollars. Pas certain qu’il décide de la décliner.

Les franchises seront aussi peu nombreuses à pouvoir dépenser. Au dernier point, elles étaient seulement 8 à avoir du salary cap libre pour la saison 2020. C’est peu, et c’est pourquoi cette FA pourrait faire un joli flop.

Publicité

Après 2019, le spectacle risque d’être moins grand pour 2020.

Contrats En coulisses NBA 24/24

Toute l'actu NBA