NBA – La faillite de LeBron James et Anthony Davis en 2ème mi-temps

0

Défaits par les Clippers pour leur premier match de la saison (112-102), les Lakers ont notamment pêché en deuxième mi-temps, à l’image du duo star LeBron/AD.

Publicité

On l’avait annoncé, et c’est une évidence : il faudra du temps aux Lakers pour bien mettre les choses en place. Avec un roster profondément remanié et une dynamique à trouver entre deux superstars, l’alchimie parfaite ne peut pas s’inventer du jour au lendemain.

La nuit dernière, LeBron James (18 points, 9 rebonds, 8 passes) et Anthony Davis (25 points, 10 rebonds) ont livré une prestation statistique solide, mais beaucoup de choses sont à revoir. Le pick-and-roll, par exemple, n’a pas eu l’effet escompté, en partie parce qu’avec un AD qui insiste pour jouer poste 4, l’autre big des Lakers « occupe » la raquette.

On sait que The Brow a marqué sa désapprobation pour le poste 5, mais la question pourrait se poser pour Frank Vogel, qui n’a d’ailleurs pas exclu de l’utiliser ainsi après le retour de Kyle Kuzma. Une situation à surveiller, où il faudra ménager les susceptibilités de chacun.

Outre ce soucis, le duo magique des Angelinos a tout simplement manqué d’adresse. Davis termine la soirée à 8/21 au tir (38.1%) et LeBron à 7/19 (36.8%). Ajoutez-y 8 turnovers répartis entre les deux hommes.

Lire aussi | Danny Green bat le record all-time de Kareem dès son 1er match !

Bien sûr, ces piètres pourcentages sont à imputer à la bonne défense des Clippers, qui ont le personnel pour, et à un probable petit manque de rythme.

Mais si on s’attarde plus spécifiquement sur les shoots d’Anthony Davis et LeBron James sur la 2ème mi-temps, on voit l’ampleur du problème hier soir :

Publicité

5 sur 18 en cumulé, et aucun tir réussi à plus de 1 mètre du panier. Quand on sait que les Clippers l’ont emporté de 10 points et que les Lakers ont perdu le dernier quart-temps de… 10 points, ça laisse forcément des regrets aux Angelinos, qui n’ont pas pu compter sur le leadership par l’exemple du duo star. Rien de bien grave selon le King :

Je ne suis pas d’accord sur le fait que c’était un gros test. C’était le premier match. Bien sûr, la NBA est de retour et tout le monde veut raconter l’histoire d’une rivalité [entre Lakers et Clippers], mais non. Les deux équipes sont encore loin de là où elles veulent être.

LeBron ne s’affole, pas il sait qu’il reste 81 matchs dans ce marathon qu’est la saison régulière. Espérons tout de même pour les Lakers que l’alchimie entre le King et le Brow se mette rapidement en place, et l’adresse avec.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.