NBA – James Harden n’était pas contre un Big Three aux Rockets

0

Désireux de renforcer l’effectif en quête du titre, James Harden voulait à tout prix faire venir Russell Westbrook. Mais pour cela, il n’était pas forcément fan de l’idée de céder Chris Paul. Le GM des Rockets n’a cependant pas eu le choix.

Pendant deux ans d’association, James Harden et Chris Paul n’ont pas entretenu la relation la plus saine du monde. Plusieurs rumeurs ont expliqué que les deux hommes ont connu quelques différends aux Rockets dans le passé.

Alors quand CP3 a dû plier ses bagages pour rejoindre l’Oklahoma, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir fleurir des commentaires sur l’implication d’Harden dans ce trade. Alors le Barbu a-t-il joué un rôle dans le départ du meneur vers le Thunder ?

Il faut croire que non selon Daryl Morey, le GM de l’équipe. A vrai dire, Harden était pour conserver Paul dans le roster pour les années à venir. Mais le Barbu avait un souhait encore plus grand : retrouver Russell Westbrook.

Malheureusement Morey n’a jamais eu cette occasion de pouvoir associer les trois hommes ensemble, malgré l’envie du MVP 2018. Le GM s’est expliqué pour The Athletic.

Lire aussi | Kemba Walker aurait pu signer ailleurs cet été

Il y a eu un vrai travail d’équipe. On a eu beaucoup de communication avec James, et il sentait que Russell pouvait être un bon fit’ ici. Mais il était curieux de savoir s’il y avait un moyen de conserver tout le monde et de ne lâcher personne (rires). Mais malheureusement, il a fallu céder Chris pour ça.

Morey a bien confirmé que Harden voulait que Paul reste, mais cela était logiquement impossible afin de faire venir Westbrook. Les Rockets ont bien cédé leur meneur, estimant que Russell était une nette amélioration pour l’équipe.

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Ca, seul le temps nous le dira. La saison des Rockets a débuté péniblement pour le moment avec une défaite et une courte victoire contre les Pelicans. Depuis le début de la pré-saison, Harden et Westbrook peinent à trouver leur marque. Il leur faudra du temps, mais espérons que cette association ira dans le bon sens. Les deux hommes voulaient jouer ensemble, à eux de justifier cela désormais.

Ce qu’on peut retenir de cette interview de Morey, c’est que Harden et Paul ne sont pas spécialement en froid. Preuve en est, ce big three n’aurait pas dérangé le Barbu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.