NBA – Le record personnel de médiocrité de Russell Westbrook

0

A l’image de Russell Westbrook, les Rockets ont passé une mauvaise nuit au Heat hier soir. C’est même un nouveau record de médiocrité personnel pour Russ.

Une sale soirée : voilà comment résumer la débâcle connue par les Rockets face au Heat la nuit passée. Au bout de 16 minutes, le match était déjà terminé et au final, Miami s’est largement imposé, 129-100.

Une faillite collective pour les hommes de Mike D’Antoni. Que ce soit pour James Harden, ou bien tout simplement Russell Westbrook qui a connu une soirée cauchemar.

Le MVP 2017 a terminé avec 10 petits points à 3/11 au tir. On ajoute 4 rebonds, 6 passes, mais surtout 7 pertes de balle et l’on peut facilement comprendre le désastre. Mais ce n’est pas la stat qui parle le plus dans cette soirée, c’est bien son différentiel, soit l’évolution du score lorsque le meneur était sur le parquet.

Quand Westbrook était donc en jeu, les Rockets ont pris au total un -46 par le Heat. Autant vous dire que ce n’est pas vraiment « valuable ».

Lire aussi | David Fizdale vivement critiqué pour ses minutes

Et d’après StatMuse, c’est un record personnel de médiocrité. Jamais le meneur n’avait connu un -46. Et si l’on est méchant, on peut dire qu’il brise déjà des records aux Rockets puisque c’est le pire différentiel pour un joueur de la franchise depuis PJ Tucker et son -41 au mois de mars dernier :

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Quand on voit que les Rockets sont en difficulté avec un bilan très léger de 3-3, on peut se poser des questions sur leur plan de jeu et l’association entre Harden et Westbrook. Attention à ne pas tirer de conclusions au bout de 6 matchs, mais il est clair que D’Antoni doit changer quelque chose pour que cela marche.

Rien ne va à Houston. Des solutions sont attendues rapidement, au risque de voir le propriétaire pousser un coup de gueule.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.