NBA – Les Clippers sanctionnés par la ligue suite à l’affaire Kawhi Leonard

0

L’absence de Kawhi Leonard face aux Milwaukee Bucks n’en finit pas de faire parler. Cette nuit, la ligue s’en est mêlée, et elle a décidé de mettre les Clippers à l’amende.

Comme on vous l’explique depuis hier, l’absence de Kawhi Leonard lors du choc supposé face aux Bucks a dérangé pas mal de monde. Sportivement, l’affiche entre deux des meilleurs joueurs du monde faisait saliver toute la planète basket. Économiquement, l’absence de « The Klaw » a eu des retombées négatives pour les diffuseurs.

Surtout que l’état réel de Kawhi reste un mystère absolu. Est-il apte à jouer mais laissé au repos dans l’optique d’une saison qui se terminerait en juin ? Est-il réellement handicapé par une petite blessure ? Difficile de le savoir.

En tout cas, dans cette histoire de « load management », la NBA s’est dans un premier temps mis du coté des Clippers en affirmant que le dernier MVP des Finales n’était pas apte, selon les critères de la ligue, à prendre part à une rencontre.

Mais cette nuit, la NBA a tout de même décidé de sanctionner financièrement les Clippers. Non pas à cause du load management en lui même, mais à cause des propos tenus par Doc Rivers après la rencontre. Ce dernier affirmait que sa superstar était « en bonne santé ».

Lire aussi | Que peuvent espérer les Warriors en échange de D’Angelo Russell ?

La NBA a infligé une amende de 50 000 dollars aux Clippers pour des déclarations, notamment celle du coach Doc Rivers, qui n’étaient pas cohérentes avec l’état de santé de Kawhi Leonard.

Ce communiqué de la ligue donne deux indications. D’abord que Kawhi Leonard, comme indiqué par plusieurs sources, ne serait pas au mieux de sa forme, contrairement à ce qu’il dit. Puis, que le load management est toujours toléré, tant qu’il y a de la cohérences dans les discours.

Quand on connait son passif, notamment la gestion de sa blessure à San Antonio, on sait que Kawhi Leonard n’aime pas que son état de santé soit révélé au grand public. Alors Doc Rivers a sûrement affirmé que sa star était en bonne santé pour le protéger. 50 000 $ contre le bonheur et le bien être de son franchise player, ce n’est pas cher payé.

Toutes les franchises sont au courant désormais, si elles veulent reposer un joueur, il vaut mieux que toutes les voix chantent à l’unisson. Au risque de passer à la caisse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.