NBA – L’avalanche de blessures qui tombe sur les Pelicans

NBA - L'avalanche de blessures qui tombe sur les Pelicans
Filed Level Media

Le début de saison est décidément bien difficile pour les Pelicans. Evidemment privés de leur rookie star Zion Williamson, ils doivent en plus composer avec une avalanche de blessures qui paralyse la moitié de l’effectif.

Publicité

La nuit dernière, les Pelicans se déplaçaient chez un Heat en forme. Plombée par les blessures, la franchise de New Orleans s’est inclinée 94-109 malgré les 27 points du rookie Nickeil Alexander-Walker. Il faut dire qu’avec 7 joueurs absents au tip-off initial, difficile de prétendre à mieux.

Lonzo Ball absent depuis 4 matchs à cause de l’adducteur droit, J.J. Reddick victime d’une entorse du gros orteil gauche, Jahlil Okafor d’une entorse de la cheville gauche absent depuis 2 matchs, Josh Hart out depuis 1 match avec des entorses à la cheville gauche et au genou gauche… Vous suivez toujours ? Tant mieux, parce que ce n’est pas fini.

Publicité

Darius Miller est lui aussi sur la touche, la faute à une blessure au tendon d’achille, et surtout, Brandon Ingram est absent à cause d’une hyper-extension du genou. Last but not least, Zion Williamson qui n’a toujours pas joué une seule minute officielle en NBA. Bref, un sacré paquet de joueurs qui composent les rotations habituelles des Pelicans.

Et la malchance n’est pas finie : lors du match face au Heat, ce sont Derrick Favors et Franck Jackson qui ont rejoint l’infirmerie. Le premier pour des spasmes dorsaux et le second pour des douleurs au cou après un choc. Ce sont donc désormais 9 (!) joueurs sur le flanc, un sacré coup dur.

Publicité

Lire aussi | Les scouts donnent leur avis sur l’arrivée de Melo aux Blazers

Les Pels ne s’attendaient sans doute pas à un début de saison aussi raté. Après une draft plus que réussie, un été lui aussi très bon, certains observateurs voyaient ce mélange entre expérience et jeunesse arriver en playoffs, mais ce n’est pas la direction prise en l’état. Décimée par les blessures, la franchise se situe à la 14ème place de la conférence Ouest avec 3 victoires pour 9 revers.

La plupart des joueurs concernés feront leur retour sous peu, mais pas forcément à temps pour le match qui s’annonce… face aux Warriors. Alvin Gentry devrait donc offrir du gros temps de jeu aux jeunes comme Alexander-Walker ou encore Jaxson Hayes et a sans doute hâte de voir le retour de ses starters pour enfin lancer la saison.

Publicité

Face au Heat, les soldats restants ont été insuffisants pour NOLA. C’est en effet le collectif de Miami qui a pris la mesure des Pels 109-94 :

Publicité

9 joueurs sur le flanc pour les Pelicans, début de saison très difficile donc pour les hommes d’Alvin Gentry. Patience…

Les dernières actualités