Jeep Élite – Le CSP en proie à des problèmes d’effectif !

Dans le mal, le club du 87 va devoir composer avec les différentes blessures de joueurs importants. La saison ressemble de plus en plus à un calvaire.

Publicité

Le Limoges CSP version 2019-2020 n’est clairement pas le plus beau à voir. En repartant quasi à zéro que ce soit sur le terrain ou en coulisses, les différents mouvements opérés pour reconstruire quelque chose de stable mettent du temps à créer une symbiose. Le groupe d’Alfred Julbe n’est pas au mieux en championnat (12ème) tout comme en Eurocup (dernier du groupe) et la qualité de jeu est loin d’être au rendez-vous.

Souvent cette saison, le groupe a montré un visage assez fébrile, laissant ses adversaires lui marcher dessus sans exprimer une once de révolte. C’était le cas lors de la réception du Partizan Belgrade où, après un très bon début, l’équipe a laissé filer le match lors du deuxième et troisième quart-temps (20-7 et 20-8). Autre exemple, les deux énormes passages à vide contre Gravelines (12-0 en 3 minutes, puis 19-0) en Jeep Élite.

Publicité

Aux résultats sportifs, il faut ajouter les problèmes de blessures. Marcus Ginyard (psoas) est absent depuis déjà presque un mois et, malgré ses efforts pour revenir, il ne sera pas disponible avant le 27 novembre. L’infirmerie accueille deux nouveaux et malheureusement pour le CSP, ce sont des joueurs majeurs.

En effet, Vee Sanford (28 ans, 1m93) a été touché lors de la défaite du CSP contre Boulazac, samedi, et connait le même type de blessure que Ginyard qui l’éloignera à son tour des parquets entre 4 et 6 semaines. L’ancien poste 2 de Chalon valait depuis le début de l’année 14 points, 3.1 rebonds, 2 passes, 1.9 interception et 12.1 d’évaluation en Eurocup.

https://twitter.com/limogescsp/status/1196464717163827200?s=20

Publicité

Lire aussi | Le Real remporte le premier classico de la saison en Euroleague !

Autre blessure, celle du meneur de jeu Semaj Christon (27 ans, 1m90). Leader de l’équipe, l’ancien back-up de Russell Westbrook tourne lui à 17.6 points, 2.4 rebonds, 8 passes et 19.7 d’évaluation en coupe d’Europe. La béquille reçue par Christon contre Vilnius semble plus grave que prévue. Le Populaire du Centre a interrogé Crawford Palmer qui annonce une « béquille avec une déchirure musculaire associée ». Là aussi, une absence de 4 à 6 semaines est à envisager du côté du CSP.

https://twitter.com/limogescsp/status/1196786053232910336?s=20

Ces problèmes d’infirmerie apportent des problèmes de rotations pour le CSP qui doit se mettre en quête de solutions. Le Lituanien Ovidijus Varanauskas n’a pas les épaules pour porter le groupe à ce niveau de compétition et Alfred Julbe n’a pas 10 000 solutions de rechange. Il faut donc penser à recruter, malgré les difficultés financières. Anthony Brown – 7.7 points, 4 rebonds, 9.3 d’évaluation en Eurocup depuis son arrivée – est une piste sérieuse. Pigiste de Marcus Ginyard, il pourrait voir son passage à Limoges se prolonger un peu plus longtemps. Toujours selon le Populaire, le CSP cherche deux joueurs

Publicité

« Il nous manque notre meneur titulaire qui tient la baraque depuis le début de la saison mais aussi notre arrière qui dépannait à la mène. Ce sont nos deux plus gros salaires. Pour l’instant, je cherche des joueurs capables de nous permettre d’évoluer à un bon niveau. Il nous faut un meneur de jeu et un poste 2-1 »

Crawford Palmer

A noter que Semaj Christon est devenu une cible pour plusieurs clubs d’Eurocup qui pourrait proposer à l’américain de rejoindre leurs rangs en vue du Top 16 de la compétition.

Publicité

A Limoges, il ne se passe pas un jour sans un rebondissement. Le nouveau projet veut solidifier les fondations pour repartir sur une maison verte stable. Malheureusement le combo résultats poussifs-blessures ne rassurent pas du tout.

Les dernières actualités