NBA – La qualité de LeBron qui surprend le plus Anthony Davis

0

Coéquipiers pour la première fois cette saison, Anthony Davis et LeBron James semblent très complices sur le parquet. Au point que même l’ancien Pelican semble surpris.

Avec une défaite contre les Clippers pour débuter la saison, les Lakers n’imaginaient peut-être pas enchaîner un tel ratio de victoires par la suite, ni même les fans. Avec leur dernière victoire en date, les Angelinos trustent le sommet de la conférence Ouest avec un bilan de 12-2.

Tout roule donc puisque LeBron James écrase la concurrence et enchaîne les triple-doubles quand Anthony Davis martyrise les raquettes adverses. Un début de saison de rêve ? Ca y ressemble beaucoup.

Mais il faut croire que même AD est un peu surpris, du moins par LeBron lui-même. Si le nouveau venu connaissait le style de jeu du King, il avoue avoir été surpris par un élément :

Il est tellement altruiste. Il cherche vraiment à impliquer les autres joueurs, il ne prend pas vraiment beaucoup de tirs à moins qu’il soit obligé – parfois, il prend un ou deux tirs de tout le quart-temps, parce qu’il essaie d’impliquer les autres. De voir qu’il tient vraiment à ses coéquipiers et qu’il veut que tout le monde soit meilleur autour de lui, c’est quelque chose qui m’a vraiment surpris.

Lire aussi | L’excuse de Kyle Kuzma pour jouer malgré sa blessure

Comment résumer l’altruisme de LeBron en une seule statistique ? Le King mène la ligue en passes décisives par match avec 11.1. Autre statistique à retenir, Davis est le coéquipier de LeBron qui profite le plus de ses caviars en carrière avec en moyenne 2.5 passes décisives. C’est mieux qu’avec Kyrie Irving, par exemple.

Un moyen pour le natif d’Akron de souhaiter la bienvenue à son coéquipier dans la Cité des Anges et de le mettre dans les meilleures conditions possibles.

Une chose est sûre, AD semble apprécier le comportement et le jeu de LeBron. Cela se voit puisque les deux hommes s’entendent parfaitement sur un parquet, en témoigne l’excellent bilan des Angelinos. Cela va-t-il durer ? C’est une autre question. La saison régulière ne devrait pas poser problème, mais ce sera autre chose en playoffs. D’ici là, Frank Vogel aura le temps de préparer ses hommes et briefer son duo de stars.

LeBron James et Anthony Davis ? Une idylle qui continue, et qui n’est pas prête de s’arrêter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.