NBA – Les Warriors ne se font pas d’illusion sur D’Angelo Russell

D'Angelo Russell sous le maillot des Warriors
Golden State Of Mind (DR)

Arrivé l’été dernier chez les Warriors, D’Angelo Russell réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière. Pourtant, ses dirigeants seraient d’ores et déjà convaincus qu’il ne pourra être un leader en l’absence de Stephen Curry.

Publicité

Les 6 derniers mois n’ont pas été de tout repos pour les Warriors. D’abord, ils s’inclinent en finales NBA face aux Raptors tout en perdant Klay Thompson et Kevin Durant sur blessures. Puis l’ailier décide ensuite de quitter la Baie, et il rejoint la côte Est avec son pote Kyrie Irving dès le premier jour de la free agency.

Cerise sur le gâteau le mois dernier, c’est Stephen Curry qui se blessait pour plusieurs mois suite à une fracture à la main… Après 5 années de domination, la roue tourne d’une manière assez violente pour les Warriors.

Publicité

Cette situation profite en tout cas à un joueur, c’est D’Angelo Russell. Avec 24.3 points (son record encore arrière), 3.6 rebonds et 6.7 passes décisives, il réalise une saison solide, la meilleure de sa carrière. Arrivé en Californie via le sign-and-trade de KD, l’ancien arrière des Nets et des Lakers s’imaginait jouer avec Stephen Curry et former un duo de folie avec lui. Dans une conférence Ouest très relevée, les Warriors semblaient tout de même suffisamment bien armés pour se qualifier en playoffs.

Un mois après le coup d’envoi de la saison, c’est la douche froide. L’effectif est plombé par les blessures, et les Warriors sont la pire équipe de la ligue. Dans ce contexte, D-Lo cartonne, forcement. Il devient par défaut le patron d’une équipe qui tourne désormais tous ses regards vers la soirée du 22 juin prochain, soit la prochaine draft. Mais pour combien de temps portera t-il la tunique des Warriors ?

Publicité

Lire aussi | Le choix surprenant de Magic Johnson pour le MIP

Bien évidemment, les dirigeants des Dubs sont déçus de la tournure prise par les récents évènements. D’après Monte Poole de NBC Sports, Joe Lacob, le propriétaire de l’équipe, aurait même déjà pris acte du « plafond » de Russell, au niveau du leadership notamment :

Bien que les Warriors aient ajouté D’Angelo Russell à leur effectif, espérant qu’il réussisse à galvaniser une attaque affaiblie par le départ de KD, et au pire qu’il se montre comme une bonne monnaie d’échange, ils en auraient déjà assez vu pour comprendre que Russell n’était pas celui qui allait combler le manque de leadership suite à la blessure de Curry.

Publicité

Les propos sont durs. On se demande alors à quoi Joe Lacob s’attendait en recrutant D’Angelo Russell. Le joueur de 23 ans est certes très talentueux. All-Star l’an dernier, il a prouvé qu’il était capable d’emmener une équipe, d’en être le meilleur joueur du moins. Mais de là à espérer de lui qu’il se mue en leader d’un tel effectif ? C’est être très ambitieux.

Passer en l’espace de 6 mois de finalistes aux finales NBA à pire bilan de la ligue, ce n’est pas évident à gérer. Habitué à l’excellence depuis près de 5 ans, Joe Lacob a été frappé par la réalité du business qu’est la NBA. Le départ de Kevin Durant, point déclencheur de cette dégringolade, le hante encore d’aujourd’hui d’après plusieurs sources.

Malgré tout, les Warriors peuvent rapidement rebondir. Stephen Curry et Klay Thompson reviendront de leurs blessures. D’Angelo Russell, s’il est conservé, sera un atout supplémentaire. Sinon, il sera transféré et les Warriors récupéreront des éléments en échange. Et surtout, la franchise devrait hériter d’un choix de draft élevé en juin prochain. Si tout ce beau monde revient la saison prochaine en bonne santé, les Warriors seront déjà de retour.

Publicité

Cette saison est peut-être un mal pour un bien pour les Warriors. Après un été aussi mouvementé, la transition n’allait pas être simple. Elle est devenue extrêmement brutale. Nul doute que la franchise sera de retour sous un bien meilleur visage la saison prochaine. Avec ou sans D-Lo ? Ne pariez pas dessus…

Les dernières actualités