NBA – Le record inattendu de Karl-Anthony Towns

0

Karl-Anthony continue son solide début de saison en étalant tout son talent aux yeux de la NBA. A la clé, un record inattendu pour un pivot hier.

La nuit dernière, les Wolves se déplaçaient chez des Spurs en grande difficulté, et la hiérarchie a été respectée avec une victoire des hommes de Ryan Saunders (113-101). Portés par un Andrew Wiggins retrouvé depuis le début de saison avec 26 points (43.8% au tir et 60% de loin) et 8 rebonds, mais surtout un Karl-Anthony Towns à 23 points, 14 rebonds et 6 passes à 57.1% au tir, les loups accrochent leur 10ème victoire, pour 8 revers.

Avec 3 tirs primés depuis la ligne des 3 points, KAT a établi un record, rejoignant des joueurs aux profils très différents du sien.

Voyez par vous-mêmes :

Karl-Anthony Towns n’est que le cinquième joueur de l’histoire de la NBA à avoir marqué au moins deux 3 points dans chacun de ses 16 premiers matchs d’une saison. Les autres à l’avoir fait sont Stephen Curry (2x), Reggie Miller, Eddie Jones et James Harden.

Lire aussi | Belle frayeur pour LeBron et Anthony Davis

Suspendu 2 matchs après son altercation avec Joël Embiid, KAT aurait sans doute pu accomplir ce record plus tôt dans la saison mais au vu de ses bons pourcentages à 3 points soit 44.4% pour 9 tirs tentés en moyenne, rien n’empêche le pivot de la prolonger.

Voir KAT réaliser une telle série peut étonner car les joueurs qu’il rejoint jouent à des postes bien différents du sien. Avec un meneur en la personne de Stephen Curry, 3 arrières avec Harden, Jones et Miller, c’est un sacré quota de spécialistes qui s’offre au joueur, signe de son excellent début de saison.

Avec 10 victoires pour 8 revers, les Wolves réussissent un début de saison au-delà des objectifs, leur permettant d’être bien installé à la 7ème place de la jungle de l’Ouest. Portés par un KAT qui tourne à 26.3 points, 12.6 rebonds et 4.1 passes à 51.3% au tir, ils peuvent espérer se qualifier en playoffs avec un effectif qui semble revivre après une saison compliquée.

Pour le pivot, son début de saison montre qu’il fait partie des meilleurs joueurs à son poste dans la grande ligue. En ajoutant un tir fiable de loin, il devient encore plus un joueur dominant capable de faire péter les compteurs, et Minnesota en aura bien besoin pour réaliser une belle saison.

Un pivot parmi les arrières et meneur : Karl-Anthony Towns continue son bon début de saison en réalisant un record inattendu. Portera-t-il son équipe en playoffs ? Rendez-vous en fin de saison…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.