NBA – Fizdale tacle Giannis pour justifier la piètre performance de RJ Barrett

drive de RJ Barrett face aux Bucks
New York Post

RJ Barrett est passé complètement à côté de son match la nuit dernière face aux Bucks. Son coach David Fizdale s’est servi de l’exemple de Giannis Antetokounmpo pour relativiser cette performance à oublier pour le Canadien.

Publicité

Lentement mais surement, les Knicks coulent. Très lourdement défaits la nuit dernière par les Bucks, face auxquels ils s’inclinent sur le score de 132 à 88, soit… 44 points d’écart, la franchise de Manhattan n’y arrive pas. Le symbole de cette lourde chute à Milwaukee était le rookie RJ Barrett.

Très excitant à regarder cette saison, bien qu’irrégulier, le Canadien a connu son pire match en carrière la nuit dernière sur le parquet des Bucks. Il termine à 2 points 0/9 aux tirs, ses 2 points provenant de la ligne des lancers-francs. Un match cauchemar pour Barrett qui va vite devoir oublier ce raté et se concentrer sur le prochain.

Publicité

Après la rencontre, David Fizdale était assez désarmé. Néanmoins, il se montrait confiant concernant la capacité de son jeune arrière à rebondir, prenant l’exemple de Giannis Antetokounmpo, qui avait lui aussi connu des hauts et des bas durant sa saison rookie. Après tout, Barrett n’est qu’un rookie et les responsabilités placées dans ses mains sont déjà élevées pour un joueur aussi inexpérimenté. Alors forcément, il y aura des soirs où il se ratera. Hier soir, c’était le cas.

C’est Marc Berman du New York Post qui relayait les déclarations du tacticien des Knicks.

Il ressemblait à un rookie ce soir. Mais c’est un bon apprentissage pour lui. Je me souviens de certains jours où j’observais des performances merdiques de Giannis quand il avait 18 ou 19 ans.

Ça fait partie du quotidien pour ces jeunes gars, de connaitre toutes ces montagnes russes.

Publicité

Lire aussi | Melo élu joueur de la semaine, Twitter s’enflamme

Bien qu’il n’ait pas tort, la comparaison de Fiz est peut-être un peu malvenue. Comparer RJ Barrett, aussi talentueux soit-il, au monstre que Giannis est devenu aujourd’hui n’est pas forcément la solution miracle. À l’issue de sa saison rookie, le Grec ne terminait qu’à 6.8 points à 44% aux tirs. Encore tendre, bien plus que Barrett, il a eu besoin de plus de temps que le Knick pour avoir un impact.

Le rookie des Knicks présente certes déjà des meilleures stats au même stade (14.7 points à 39.6% aux tirs), mais rien ne dit que son évolution sera similaire à celle du Greek Freak. C’est tout ce que l’on peut lui espérer, mais le chemin est encore long.

En tout cas, Giannis n’a lui pas raté son match la nuit dernière. En 21 minutes de jeu, il termine à… 29 points, 15 rebonds et 3 passes décisives à 10/14 aux tirs, dont ce dunk monstrueux sur Julius Randle. Une journée classique au bureau pour Giannis Antetokounmpo.

Publicité

Après seulement 21 matchs, la saison des Knicks semble déjà terminée avant même la nouvelle année. Comme trop souvent ces dernières années. Malgré tout, la franchise possède toujours de la flexibilité financière, des picks de draft et surtout, des jeunes talentueux.

Désormais, il faudra réussir à rebondir cet été. Un autre choix de draft très élevé viendra renforcer les Knicks en juin prochain, mais la solution n’est pas là. À ce stade, une refonte de l’organigramme des Knicks est peut-être à envisager. Le talent est là, mais les résultats ne suivent pas. Et il faut y remédier.

Publicité

Après ce gros raté, RJ Barrett doit vite passer à autre chose. Espérons pour lui qu’il parvienne à rebondir. Ce sera important pour la confiance.

Feed NBA 24/24