NBA – 2 transferts envisageables pour Kevin Love et les Cavaliers

0

Coincé entre volonté de reconstruction totale et obligation de gagner des matchs pour les vétérans, Cleveland est dans une position complexe. Et vraisemblablement, le choix a été fait et c’est la première option qui a été retenue : Kevin Love est transférable. On va donc s’intéresser aux différentes destinations potentielles pour l’intérieur des Cavaliers.

Publicité

Alors que les Cavaliers ne décollent pas du fond de la conférence Est depuis le départ de LeBron James à l’été 2018, Kevin Love pourrait être le prochain à quitter l’Ohio. L’intérieur avait pourtant prolongé son contrat avec la franchise qu’il avait rejoint en 2014, espérant devenir le visage de ce nouveau cycle des Cavaliers.

Mais rien ne s’est déroulé comme prévu et le constat est assez brutal près d’un an et demi plus tard : les Cavs sont mauvais et les vétérans de cette équipe, dont Kevin Love, n’ont pas d’avenir au sein de ce groupe. De ce fait, sans surprise, les Cavaliers ont placé l’intérieur sur la liste des transferts. Voici donc ci-dessous deux options de transfert qui nous semblent à la fois crédibles et utiles pour les différents camps concernés.

Option 1 : Phoenix Suns

🔄 Phoenix Suns reçoivent : Kevin Love
🔄 Cleveland Cavaliers reçoivent : Tyler Johnson, Mikal Bridges, Dario Saric, choix du premier tour de la draft 2021

C’est l’option qui nous semble être la plus réaliste. Les Suns, qui après un bon début de saison vont tout faire pour accrocher les playoffs, verraient d’un bon œil l’arrivée d’un joueur du calibre de Love. Son profil d’intérieur fuyant serait parfaitement complémentaire à celui de Deandre Ayton, lui plutôt dominateur dans la raquette. De plus, les talents de passeur de Ricky Rubio et Devin Booker permettraient à Love d’être souvent servi dans de bonnes conditions. Sa présence sur le parquet permettrait à la franchise de Phoenix de passer un cap offensivement.

Pour ce faire, les arrivées de Mikal Bridges et Dario Saric à Cleveland nous semblent inévitables. Jeunes, travailleurs : ils rentreraient sans soucis dans le projet de reconstruction des Cavs. Pour équilibrer les salaires, Tyler Johnson et ses 19 millions de dollars doivent être ajoutés à l’équation. Enfin, un pick du premier tour de la draft 2021 vient conclure cette offre.

Lire aussi | 2 transferts envisageables pour Frank Ntilikina et les Knicks

Option 2 : Portland Trail Blazers

🔄 Portland Trail Blazers reçoivent : Kevin Love
🔄 Cleveland Cavaliers reçoivent : Kent Bazemore, Nassir Little, Skal Labissiere, choix du premier tour de la draft 2020

Ce transfert semble plus difficile à mettre en place, mais l’intérêt pour les deux équipes serait pourtant justifié. Les Blazers, souvent en difficulté cette saison, récupéreraient un intérieur solide, très bon shooteur et gros rebondeur. Son profil d’intérieur au large collerait avec celui des deux pivots du groupe : Jusuf Nurkic et Hassan Whiteside, eux plutôt efficaces près du panier. Les potentielles pick-and-pop avec Damian Lillard et CJ McCollum s’avéreraient diaboliquement efficaces.

Une offre composée de Kent Bazemore, Nassir Little, Skal Labissiere ainsi qu’un pick du premier tour de la draft 2020 devrait suffire à convaincre les dirigeants des Cavaliers. Le premier est dans sa dernière de contrat, il est donc expirant. Un point positif pour Cleveland, qui souhaite à tout prix éviter de s’encombrer avec des contrats toxiques sur le long terme. Les arrivées de Little et Labissiere (19 et 23 ans) permettraient aux Cavs de récupérer deux jeunes joueurs en plein développement, qui pourraient potentiellement prendre part à la reconstruction de cette franchise sur le long-terme.

Publicité

Cela semble désormais assez clair et inévitable, Kevin Love devrait quitter Cleveland durant les prochaines semaines. Présent au club depuis l’été 2014, l’intérieur a tout donné, malgré un nombre important de pépins physiques qui l’auront empêché d’être toujours à fond pour cette équipe.

Une page, à moitié tournée depuis le départ de LBJ, va définitivement se fermer. Les Cavaliers vont entamer un processus complet de reconstruction centrée autour de leurs jeunes joueurs, et K-Love en sera la première « victime ». À 31 ans, l’ancien joueur des Wolves a encore de belles années devant lui et on espère qu’il rejoindra une équipe lui permettant de viser autre chose que la draft jusqu’à la fin de sa carrière.

Alors qu’on pensait qu’il serait le nouveau leader de cette escouade de Cleveland après le départ du Chosen One, Kevin Love va quitter l’Ohio durant les prochaines semaines. Le clap de fin d’une belle aventure durant laquelle il aura remporté son premier titre en 2016.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.