NBA – Les 4 franchises où Kristaps Porzingis voulait être transféré

0

Janvier 2019. Kristaps Porzingis est tradé aux Mavs pour venir former un duo européen avec Luka Doncic. Mais au départ, Dallas n’était pas sa destination favorite puisqu’il en avait 4 autres bien précises tout en haut de sa liste.

Les Mavs surprennent en ce début de saison avec une 3ème place à l’Ouest et un bilan de 16 victoires pour 7 revers. La raison ? Un prodige slovène nommé Luka Doncic qui cartonne en ce début de saison. Pendant ce temps, son compère européen Kristaps Porzingis se remet peu à peu dans le grand bain de la NBA en tournant à 16.4 points, 8.7 rebonds et 2 contres de moyenne à 39.8% au tir et 33.8% de loin seulement.

Tradé loin des Knicks fin janvier et signataire d’un contrat max cet été, KP, enfin de retour sur les parquets, a tout pour être heureux à Dallas. Recruté pour jouer les lieutenants à côté de Doncic, il se retrouve dans une équipe qui tourne bien et qui voit haut, très haut au vu du talent des deux bonhommes.


Et pourtant, la franchise du Texas n’était pas une des destinations privilégiées par la Licorne début 2019, alors que son trade allait se jouer. Ramona Shelburne d’ESPN se souvient :

Porzingis et son frère, Janis, qui est son agent, avaient prévu de rencontrer la direction new-yorkaise pour discuter de son avenir en janvier.

Une fois que les frères Porzingis ont appris que les Knicks discutaient d’un trade avec les Mavericks, ils se sont précipités à une réunion le lendemain matin et ont demandé à être transféré vers une des quatre destinations suivantes : les Nets, les Clippers, les Raptors ou le Heat.

Lire aussi | L’offre des Knicks pour Anthony Davis début 2019

4 franchises donc et toutes aux profils différents, mais pas de Dallas, qui n’enchantait visiblement pas Unicorn. Les Nets apparaissaient comme une évidence au vu de la bonne reconstruction et de l’équipe solide qui était en place. Le duo Kristaps – D’Angelo Russell aurait pu faire des étincelles, mais il était difficile de voir les Knicks céder leur meilleur joueur à la franchise ennemie.

Les Clippers, à l’instar des Nets, étaient cohérents sportivement et susceptibles de disposer d’une grosse enveloppe pour recruter l’été suivant. La Licorne aurait pu être la star de la franchise et dans un cadre idéal à LA. Un environnement sain qu’il aurait pu retrouver au Heat avec une franchise stable, Pat Riley, un bon coach en la personne de Spo et une équipe joueuse.

Pour Toronto, KP avait flairé le bon coup et aurait pu être le lieutenant de Kawhi Leonard sur la fin de saison, mais les Canadiens n’auront pas eu besoin de lui pour gagner leur bague historique.

Aujourd’hui, Porzingis est plutôt bien retombé sur ses pattes à Dallas, dans une franchise qui sera à ne pas en douter une des places fortes à l’Ouest ces prochaines années. Alors qu’il se remet progressivement et n’a pas encore sorti de très grosses perfs, Kristaps Porzingis aura un rôle précieux dans la campagne des Texans.

Les Knicks n’ont pas voulu honorer la liste des franchises désirées par Kristaps Porzingis au vu de son comportement, et ça peut se comprendre. Au final, tout roule, pour Dallas comme pour les 4 franchises désirées par Unicorn.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.