NBA – Le conseil de Kobe que tous les jeunes joueurs devraient écouter

0

Retiré des parquets depuis plus de 3 ans (oui, le temps passe), Kobe Bryant ne rechigne jamais pour donner des conseils aux petits jeunes. Dont un très précieux.

20 ans d’excellence aux Lakers, 5 bagues, un titre de MVP, 2 MVP des Finales, 18 participations au All-Star Game, 15 nominations aux All-NBA Teams et tant d’autres accomplissements. Ça, c’est pour Kobe Bryant sur les parquets.

Mais ce qui est intéressant avec le Black Mamba, c’est qu’il est l’un de ceux qui ont tout aussi bien réussi leur vie post-basket. La transition du jersey au costume s’est parfaitement déroulée pour l’ancien Laker, qui n’en oublie pas pour autant l’amour de sa vie : le basket.

On sait ainsi que Kobe a conseillé de nombreux jeunes, à la fois sur le jeu mais sur tout ce qui l’entoure. Tout récemment, c’est D’Angelo Russell qui révélait un échange dans une chambre d’hôtel avec Bryant durant leur année aux Lakers. Trop immature à l’époque, D-Lo n’avait pas écouté et s’en veut encore.

Que les jeunes soient réceptifs ou non, le Mamba distille ses conseils. Dans une interview exclusive pour CloseUp360, Kobe a notamment donné une précieuse leçon, d’autant plus précieuse quand on sait que les joueurs qui se retrouvent ruinés quelques années après la fin de leur carrière NBA sont légion (environ 60% !).

Lire aussi | Kobe Bryant en 40 anecdotes

Il faut équilibrer votre taf, donc le basket qui est la chose la plus importante à vos yeux durant votre carrière, et votre famille. Il faut aussi garder un œil sur ce que vous voulez faire quand vous prendrez votre retraite, car c’est dur si vous n’y pensez qu’après la retraite.

C’est un peu trop tard, et vous aurez 1 ou 2 ans à errer dans la période post-retraite, ce qui n’est pas sain. J’encourage les jeunes joueurs à se concentrer pour trouver différents secteurs pendant qu’ils jouent, voir vers quoi ils gravitent. En bref, trouvez ce que vous aimez autant faire que le basket, et ensuite vous êtes calés.

La reconversion peut évidemment prendre plusieurs formes. Consultant télé, businessman, coach ou encore philanthrope figurent parmi les possibilités les plus prisées, mais elles sont nombreuses. Bryant, par exemple, a remporté un Oscar pour un court-métrage, et s’est énormément diversifié.

Le message est donc clair : une carrière NBA est courte, et peut l’être encore plus en fonction des aléas. Il faut donc préparer la chute et savoir retomber sur ses pattes pour aborder sereinement la deuxième partie de sa vie, loin de la gloire, de l’argent à gogo et des paillettes.

Une leçon pleine de sagesse qui, on l’espère, sera écoutée des nouvelles générations. Si les jeunes pousses ont besoin de conseils, la porte de Kobe est en tout cas à n’en pas douter ouverte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.