NBA – Kevin Love a pété un câble face au GM, devant coachs et coéquipiers

Kevin Love en train de conspuer un arbitre
The Athletic

Le divorce entre les Cavaliers et Kevin Love semble acté. Si son comportement de la nuit pouvait mettre la puce à l’oreille, les révélations de The Athletic confirment le ras-le-bol total de l’intérieur.

Publicité

Cette nuit, Kevin Love a eu un comportement encore jamais, ou très rarement, vu sur un parquet NBA. Sur deux possessions bien distinctes, l’intérieur a ouvertement vociféré vers son coach John Beilein, fait de grands gestes de désapprobation, le tout en se désintéressant totalement du jeu.

Aussi fou que cela puisse paraitre, ce comportement devient presque la norme ces derniers temps chez Kevin Love. Car derrière ses airs de gendre idéal, le champion 2016 est en train de faire vivre un véritable cauchemar à ses dirigeants.

Publicité

Le 31 décembre dernier, lors d’un match à Toronto, Love a été surpris par les caméras en train da passer ses nerfs sur une pauvre chaise. La raison ? D’après certaines sources citées par The Athletic, il n’aimerait pas « l’égoïsme avec lequel joue le 5 majeur ». Une attitude qui lui aura valu 1 000$ d’amende de la part du front office.

Et hier, avant même le match face au Thunder, K-Love a fait comprendre à toute une franchise ce qu’il pensait réellement. Lors du shoot around traditionnel d’avant match, l’ailier fort a complètement craqué, et dit ses quatre vérités au GM Koby Altman… Et ce devant tout le monde !

Publicité

Lire aussi | Encore titulaire, Sekou Doumbouya impressionne !

Toujours d’après The Athletic, le champion 2016 aurait crié devant ses coachs, ses coéquipiers, et les membres du front office qu’il n’y avait « aucune émotion » dans cette équipe. Et après l’incident, le joueur est allé sur Instagram pour poster un message plus que clair en direction d’Altman.

Voir cette publication sur Instagram

Mood.

Une publication partagée par Kevin Love (@kevinlove) le

Publicité

Les tensions entre les deux ne sont pas nouvelles. En 2018, quand Altman prolonge Love pour 120 millions sur 4 ans, il lui assure que les Cavaliers post LeBron James seront toujours compétitifs, et que l’objectif reste de jouer les playoffs… Un an et demi plus tard, force est de constater que c’était de l’esbroufe.

Dans un tel contexte, le trade semble être la meilleure solution pour les deux partis. Love pourrait rejoindre un prétendant au titre pour retrouver l’intensité des playoffs, et Cleveland évacuerait un joueur qui n’a visiblement plus envie de fouler le parquet avec une tunique des Cavaliers sur le dos…

Publicité

On a un temps pensé que ses sautes d’humeur étaient du à l’inexpérience de ses jeunes coéquipiers. Mais Love a été clair, il aime les jeunes Cavs… La direction appréciera.

Buzz Cleveland Cavaliers Kevin Love NBA 24/24

Les dernières actualités