ABA League – Le Partizan Belgrade mise sur James McAdoo !

0

Double champion NBA avec les Warriors, le neveu de Bob McAdoo quitte la Turquie pour renforcer le club de Belgrade.

Publicité

Le Partizan a bien trouvé un intérieur. Si l’équipe serbe voulait revoir Jo Lauvergne, c’est finalement un autre poste 5 qui va débarquer. En effet, selon Sportando, James Michael McAdoo va s’engager jusqu’à la fin de la saison avec le Partizan.

Formé à North Carolina, il a connu quatre saisons en NBA (111 matchs, 3 points, 1.7 rebond en carrière) dont trois sous les couleurs des Golden State Warriors. Dans un rôle mineur, il a tout de même remporté deux bagues de champion aux côtés de Stephen Curry.

Son passage aux Sixers sera de courte durée (3 matchs) et il évoluera surtout en G-League (18 rencontres) pour 10.2 points, 6.5 rebonds, 2.1 passes, 1.3 interception et 1.7 contre de moyenne. Bloqué en NBA, il a ouvert la porte à un départ en Europe.

La saison dernière, il signe à Turin en Italie sous les ordres de Larry Brown. Une année très contrastée puisqu’en Eurocup, l’équipe italienne ne remportera aucun de ses 10 matchs. McAdoo livrera tout de même une campagne à 11 points, 5 rebonds, 1 passe et 9.6 d’évaluation.

Lire aussi | Ça va bouger à l’Olympiacos !

Cet été, il prend la direction de la Turquie et s’engage avec le Besiktas Istanbul. Le club stambouliote s’est récemment séparé de son coach, Dusko Ivanovic, qui a filé au Baskonia Vitoria en Espagne. En manque de résultat, les turcs ne sont que huitième en championnat (7 victoires, 8 défaites) et ont du mal en Champions League malgré une troisième place dans le groupe D (4 victoires, 6 défaites).

McAdoo s’est habitué au style de jeu européen et apportait en ce début de saison 8.5 points, 6.6 rebonds, 12.6 d’évaluation en championnat. En coupe d’Europe, il dominait un peu plus son sujet avec 10.9 points (68% à 2 points), 9.3 rebonds, 1.6 interception, 1.1 contre pour 19.1 d’évaluation en moyenne. Face à Saragosse, il s’est même offert un match référence avec 18 points, 12 rebonds et 28 d’éval.

Publicité

Coupé par le Besiktas ce mardi, il était donc libre de s’engager où il le voulait. Ce sera donc le Partizan Belgrade où il va retrouver l’Eurocup et ainsi disputer le Top 16, peut-être même dès ce soir, contre la Virtus Bologne de Milos Teodosic.

Il vient renforcer un secteur intérieur ou les américains Rashawn Thomas (14.9 d’évaluation) et le bondissant William Mosley (1.7 contre, 14.2 d’évaluation en sortie de banc) font déjà des ravages. On peut imaginer que Nikola Jankovic va perdre du temps de jeu avec cette nouvelle concurrence.

Le Partizan affiche de belles ambitions. Andrea Trinchieri continue son boulot pour ramener le club dans les hautes sphères du basket européen. James McAdoo est une pioche intéressante pour le reste de la saison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.